Rock Made in France

Actu

Stereo Star Sixty Nine « 31 west 8th street »

Cinq morceaux suffisent pour signer un magnifique EP qui donne au rock « wave » des messins une petite longueur d’avance sur la production hexagonale.

stereostar-sixty-nine-31-west-8th-stIl y a du Mr Lab dans Stereo Star Sixty Nine. Mais pas uniquement. On y retrouve aussi l’influence de Radiohead et un peu de tous ces groupes qui n’ont plus peur des guitares à haute dose fusionnelle. Ce cocktail d’ambiance électro, de pop et de rock est une vraie réussite qui se double d’un sens aigu de la mélodie. L’EP « 31 west 8th street » convainc d’entrée en 5 morceaux seulement. Second effort du quatuor, l’opus impose immédiatement un univers qui puise ses racines dans la New Wave des années 80, lorsque les claviers se sont imposés sans partage. Ici ces nappes dorées et aériennes trouvent une réelle complicité avec de longs riffs de guitares saturées. Pas étonnant que les deux guitaristes (Christophe Besch et Stéphane Monbel) soient aussi les deux claviéristes. Le résultat est une pop libérée qui sur 2 moreaux (« Take me back to where I belong (dusk) » et « The mechanic ») trouve même l’accent – anglais bien sûr – de la mélopée tubesque. Pas étonnant que le groupe ait été choisi pour représenter sa ville à la Music League.

Hervé Devallan
Stereo Star Sixty Nine « 31 west 8th street » (16,1 Records) – 4/5
Site officiel


Laisser un commentaire

Radio

la WebRadio

Les bonnes infos







Marketplaces