Rock Made in France

UNICEF

Actu

Tales & Remedies « Tales & Remedies »

Avec des influences comme The Divine Comedy ou Keren Ann, les parisiens Tales & Remedies gagnent à être écoutés. Et leur premier album éponyme confirme que bon sang ne serait mentir : la filiation musicale respecte l’ADN du genre.

tales & remedies cover albumLe duo Guillaume Cousin (compositeur multi-instrumentiste) et la franco britannique Joanna Kirk (chanteuse) marient à merveille pop acoustique et histoires merveilleusement décalées. Par moment, le résultat flirte avec une folk surannée qu’aime à interpréter le troubadour, ex mentor acariâtre du Hard Rock 70’s, Ritchie Blackmore. Par moment seulement ! Car l’ensemble est ici beaucoup moins poussiéreux. Composés par Guillaume, les morceaux s’envolent vers de pétillantes scénettes que chaque mélopée de Joanna ramène vers un univers que Kate Bush ou Tori Amos aiment à parcourir.
Après avoir écumé les radios crochets (France Inter) et autres laboratoires de jeunes talents (Les Inrocks), le groupe (oui, sur scène ils sont 5) passent à l’épreuve du live en se produisant dans quelques belles salles parisiennes comme le Divan du Monde. Pour ce premier album, Tales & Remedies s’est entouré de Julien Perraudeau (membre de Diving with Andy) pour le son, de Philippe Teissier Du Crox pour le mix et de Raphaël Jonin pour le mastering. Ce dernier co-produisant également l’opus. Bref, du beau monde pour un superbe opus sortant véritablement du lot. Le lot commun de tous ces albums fabriqués au kilomètre par des labels soit disant participatifs.

Hervé Devallan

Tales & Remedies « Tales & Remedies » (Auto production) – 3/5


Laisser un commentaire

Radio

la WebRadio

Les bonnes infos







Marketplaces