Rock Made in France

Actu

VKNG « VKNG »

La pop synthétique est exigeante. En revanche, l’écrin peut renfermer un diamant brut lorsqu’elle est entre de bonnes mains. C’est le cas avec VKNG.

Pochette-album-nuit-VKNGLa première personne à m’avoir parlé de VKNG (prononcez Viking), c’est Jeanne Added, lors d’une interview. A la question : « Avec qui vous traînez sur Paris ? », elle me répond « Maxime Delpierre de VKNG » qui a produit son premier EP. Normal qu’ensuite, on prête une oreille attentive lorsqu’arrive le premier album du groupe. Et bien nous en prend puisque l’opus éponyme des parisiens regorge de petites pépites pop synthétiques éblouissantes. Jeanne Added a de bonnes relations ! Ça sautille dans tous les coins a grand renfort de basses chaudes et rondes et de claviers aux envolées 80’s sans le côté pénible de ces années. Il faut dire que le duo VKNG traîne en studio depuis quelque temps déjà. Guitariste et producteur, Maxime Delpierre a été le leader de Limousine et Viva and the Diva et a joué avec Mick Jones (The Clash), Rachid Taha, Oxmo Puccino, etc. Quant au chanteur Thomas de Pourquery il est davantage connu comme saxophoniste de jazz et compositeur. Une victoire de la musique 2014 dans la catégorie « Album jazz de l’année » le confirme. Réunis au sein de VKNG, ils réussissent à marier french touch, pop anglaise et West Coast californienne sans que cela paraisse étrange. Mieux, c’est extrêmement bien fait, à en oublier les clichés de chaque style et se laisser embarquer par cette électro soul aux accents disco. Dès lors, nul besoin d’insister sur la production, particulièrement soignée.

Hervé Devallan
VKNG « VKNG » – (Naïve) – 4/5


Laisser un commentaire

Radio

la WebRadio

Les bonnes infos







Marketplaces