Rock Made in France

UNICEF

Actu

Wild Child « The next decline »

Le Glam Rock français a non seulement existé, mais un de ces plus fameux représentants – Wild Child – sort son troisième album enregistré en… 1986 ! De quoi savourer un témoignage qui pourrait bien avoir une suite.

wild child The Next DeclineQui aurait parié sur la chronique d’un nouvel album de Wild Child en 2015 ? Comme quoi, en matière de Rock, tout est possible. Né en 1975 à une encablure de la canebière, c’est à Paris qu’ils ont trouvé appui (Philippe Manœuvre) et reconnaissance (toujours Philippe Manœuvre). Seul ou presque groupe de glam français, les 4 marseillais ont sorti un 45t et deux albums avant de disparaître corps et âmes en 1986 dans les profondeurs abyssales du rock français. Qui se souvient d’eux hormis quelques férus des Stooges, T-Rex et autres Slades de la première heure ? Ah oui, le Rédacteur en Chef de Rock’n’Folk qui classe à juste titre un de leur album parmi les 123 disques essentiels du rock français. Rock français ? Bien sûr que non, Wild Child c’est avant tout un putain groupe de rock qui – un peu comme Les Variations avant eux – aurait connu gloire et succès s’ils étaient nés du bon côté de l’Atlantique. Voire de la Manche ! Bref, on les croyait rangés des Gibson, lorsque deux fans de la première heure, Thierry Baron et Hubert Bonnard, se souviennent qu’un troisième album avait été enregistré en 1985 par Bernard Natier (Rita Mitsouko, Oberkampf, La Souris Déglinguée, Jad Wio), déjà responsable du deuxième opus. Album qui ne vit jamais le jour et attendant manifestement son heure. Celle-ci arrivé aujourd’hui, 30 ans plus tard, avec un disque entièrement remasterisé et comprenant le premier 45t du groupe sorti en 81 et l’EP « Speed life o’speed » édité l’année suivante. Outre le témoignage d’un engagement et d’une époque, cette bonne surprise est accompagné d’une info qui vaut son pesant d’or : Leeroy Stanner (guitare / composition) et Little Jim (chanteur / auteur) se sont remis à l’écriture et semblent bien partis pour donner vie à un quatrième album des Stooges provençaux qui sera enregistré avec le batteur des premiers jours : Alain Ménissier.

Hervé Devallan
Wild Child « The next decline » – (Celluloid / Rue Standhal) – 3/5


One thought on “Wild Child « The next decline »

Laisser un commentaire

Radio

la WebRadio

Les bonnes infos







Marketplaces