Rock Made in France

Actu

Zenzile “Berlin”

Avec leur « Berlin », les angevins s’offrent et nous offrent une nouvelle et magnifique lecture musicale du film « Berlin, la Symphonie d’une Grande Ville » de Walther Ruttmann. Sur les écrans en 1927, la bande ne sort en fin de compte qu’en 2014 !

zenzile berlin coverL’album de Zenzile commence comme un vieux morceau de Marquis de Sade. Il est loin le temps du Dub, surtout quand celui renaissait de ses cendres en 2012. A croire que la capitale allemande inspire nos angevins, elle qui a déjà tant donné pour Lou Reed, U2, David Bowie, Iggy Pop, etc. Berlin continue plus que jamais d’attirer les talents, qu’ils recherchent du son ou l’inspiration. Zenzile semble avoir trouvé les deux avec son « Berlin », disque le plus instrumental et le plus rock de sa longue discographie. Quelques clins d’œil dub et reggae bien sûr, mais un vrai hommage au Krautrock et à la Kosmische Musik, à l’époque bénie des 70’s où la scène alternative allemande influençait Londres. Les ambiances sont toujours aussi fortes, comme tous les disques de Zenzile. Là, il y règne en plus un sentiment de mécanique ondulatoire, comme si Mr Labb pouvait swinger et Kraftwerk avait une âme… Comme si la basse saignait enfin et retrouvait ce rôle de gardien du temple qu’elle n’aurait jamais due quitter. Sur « Der Verkehr », l’instrument est tellement puissante et installée que la sax finit même par être moderne !

Il faut dire que replonger dans l’exercice du ciné concert et choisir le film « Berlin, la Symphonie d’une Grande Ville » (1927) pour poser sa musique ne supportait pas la médiocrité. Eux qui dans le même exercice avaient déjà magnifié les images du « Cabaret du Dr Caligari » se sont une nouvelle fois prêtés à l’exercice au début de cette année. Se rapprochant presque d’un documentaire, le film de Walther Ruttmann a permis au groupe certaines libertés créatrices avec l’histoire et pratiquer l’art du concert-ciné bien plus que celui du ciné-concert. C’est pourquoi aujourd’hui ce disque existe et va jusqu’à produire ses propres images, s’émancipant de la matrice. Une double réussite pour Zenzile qui sort à la fois un magnifique album et une bande son imaginaire d’un film bien réel.

Hervé Devallan
Zenzile “Berlin” (Yotanka) – 4/5
Sorti le 24 octobre


 

Laisser un commentaire

Radio

la WebRadio

Les bonnes infos







Marketplaces