Rock Made in France

Actu

Pascal Bouaziz « Haïkus »

C’est l’année Pascal Bouaziz. Des rééditions de Mendelson à l’album de Bruit Noir, le guitariste chanteur propose aujourd’hui son premier album solo. Et encore, on ne vous parle pas de son livre « Passage » chez Le Mot et le Reste ! 

pascal-bouaziz-haikusC’est la première chanson de Bruit Noir qui nous avait donné des nouvelles fraîches de Pascal Bouaziz. Tout allait mal, c’est normal. Et puis, six mois plus tard, sort un album solo du leader de Mendelson. A priori, on se dit, c’est un peu beaucoup, un peu rapide… On se trompe. Ce petit opus intimiste cache bien des secrets à commencer par de vraies chansons avec de vraies mélodies. Pas de spoken words ici, mais treize titres chantés au format 3 minutes (bon, deux morceaux dépassent les 5 minutes, mais quand même, bel effort !). C’est même le grand écart avec le free rock de Mendelson. Dans des ambiances aigres douces à la Jean-Louis Murat des premiers temps, Pascal Bouaziz a enregistré ce compagnon de route seul à la guitare avec une boîte à rythme. « Au dernier moment, j’ai eu envie d’entendre des musiciens, du souffle, de l’ambiance autour des chansons », explique-t-il. Retour au studio pour une séance live avec les fidèles Pierre-Yves Louis à la batterie et l’autre Mendelson Sylvain Joasson, l’ami journaliste écrivain Stan Cuesta au piano et l’impétrant du cercle amical, le guitariste Eric Jamier qui officie d’habitude au sein du groupe de noïse Revok. Sans oublier la chanteuse Lou ! Tout ce petit monde livre un vrai disque de chevet, bande son idéale de ce printemps 2016 pluvieux. Car si la musique c’est civilisée, les paroles restent toujours assez sombres. Une véritable signature.

Hervé Devallan
Pascal Bouaziz « Haïkus » – (Ici d’ailleurs) – 4/5

Laisser un commentaire

Radio

la WebRadio

Les bonnes infos







Marketplaces