Rock Made in France

UNICEF

Actu

Plaisir Vallée « Plaisir Vallée »

Entre riff revendiqué et mélopée assumée, le troisième EP de Plaisir Vallée donne au garage des accents de civilité. Oxymore ?

Plaisir Vallée… Un nom aussi bizarre que sibyllin. Car c’est au sommet qu’on éprouve généralement le vertige, l’ivresse et les frissons du plaisir. Pas niché à l’ombre des montagnes. Demandez à un alpiniste ou à un coureur cycliste ! Une chose est sûre pourtant, le trio parisien ne lésine pas sur ce fameux plaisir (chaque titre sur l’album contient le mot plaisir !), comme une  juste récompense à l’écoute de leur musique et des 5 plages qui accompagnent leur troisième EP. Entre rock transpirant et fusion débordante, leur machine à riffer fait parler la poudre autant qu’elle remue les jambes des filles (« Les ailes du plaisir »). N’ayant pas peur d’utiliser le français, Plaisir Vallée fait autant penser aux enfants des Rita Mitsouko (Minuit) qu’à n’importe quel groupe anglais pratiquant l’art d’une brit pop énervée. Et c’est là le côté original de la formation : ne pas se sentir obligé de copier pour exister. Oh, tout n’est pas encore parfait (mais la perfection existe-elle, surtout dans le rock ?), mais on sent bien que le chemin qui y conduit passe par la vallée et ses plaisirs inavoués.

Hervé Devallan
Plaisir Vallée « Plaisir Vallée » – (Auto production) – 4/5

Laisser un commentaire

Radio

la WebRadio

Les bonnes infos







Marketplaces