Rock Made in France

UNICEF

Actu

Polaroïd 3 fait le buzz bien malgré lui

Drôle d’époque que celle qui condamne toute personne grimée en noir. L’histoire remonte au 14 février 2017 lorsque le groupe de trip pop strasbourgeois Polaroid 3 sort son premier album. Sur la pochette de « Rivers » : une femme « blanche » avec une drôle de perruque est entourée de deux homme « noirs ». En fait le trio est costumé et masqué pour un visuel qui ne choque personne jusqu’à ce que certains internautes y voient une référence au blackface, ces caricatures racistes américaines du XIXème siècle qui mettaient en scène des noirs jusque dans les années 30. Ni une, ni deux, le Conseil représentatif des associations noires (Cran) est saisi.

Un méchant buzz pour Polaroïd 3 et le photographe auteur du cliché, Philippe Savoir, qui se défend d’une telle volonté chez nos confrères suisses du Temps : « J’ai l’impression qu’on revient au temps de la mise à l’index, à la police de la pensée. Je ne comprends pas comment on peut voir du racisme dans mes images. J’ai moi-même travaillé sur la figure du blackface de façon critique. Dans ce cas-là, je me suis inspiré des rituels de Nouvel An en Appenzell. » Soit les Silvesterkläuse d’Urnäsch, des personnages costumés, végétaux, représentations païennes d’une certaine sauvagerie.

Bref entre manque de culture et volonté politique de tout contrôler (et l’affaite Théo), il n’y a qu’un pas. Même si pour le président du Cran, « ce n’est pas l’intention qui compte mais la réception ». Un vide juridique à combler ? En attendant, quelques internautes demandent l’annulation des concerts (qui sera effectivement annulé !), le groupe s’excuse sur son site Facebook…

Sur le fond, c’est la liberté d’expression qui est en cause. A la veille des présidentielles, après que certains imaginent des polices religieuses (oui, nous sommes en France en 2017), il est bien un candidat qui va inventer une police culturelle.  Ceci dit, il y a bien un ministère de la Culture (et de la Communication) sous la Vème République et cela ne choque personne. Drôle d’époque.

Laisser un commentaire

Radio

la WebRadio

Les bonnes infos







Marketplaces