Rock Made in France

NG Création, Agence web paris, application web et mobile

Actu

Ricky Hollywood « Le modeste album »

Drôle de nom d’artiste et drôle de nom d’album ! Enregistré chez les copains (Nicolas Dufournet, Tahiti 80…) et dans sa chambre, « Le modeste album » est peut-être auto produit. Mais qui s’en plaindrait ?

Un talent peut en cacher un autre. Après avoir tourné avec La Féline, Poster Moderne ou Melody’s Echo Chamber, Stéphane Bellity (aka Ricky Hollywood) s’essaye aux jeux hédonistes. Enfin, cela fait un moment que cela dure, mais « Le modeste album » est son vrai premier LP après quelques EP et autres fausses compilations. Modeste album est en revanche un vrai pléonasme : cet opus est d’une grandeur étincelante et vivifiante. Sa pop est aussi onctueuse qu’évidente et permet de penser à Philippe Katerine. Légèrement jazz par moment, toujours élégante et parfois provocatrice comme l’impudique « L’amour peut-être » qui nous invite chaleureusement à faire l’amour « et à le faire bien ». Et parce que cet univers n’est pas sorti ex nihilo, les collaborations sont bien vues : Bertrand Burgalat justement sur « L’amour peut-être » et La Féline sur « Tu te regardes ». Au final, ces 9 titres n’ont que très peu de faiblesse (vraiment !) et disposent chacun de leur propre univers. Si bien que l’album ne défile pas comme une comète et prend le temps de nous étourdir. Il est plus qu’évident que l’on va entendre parler de cet ancien batteur qui vient de remporter haut la main son premier examen médiatique directement inspiré des années Yéyé.

Hervé Devallan
Ricky Hollywood « Le modeste album » – (Futur Records) – 5/5
Interview de Ricky Hollywood

One thought on “Ricky Hollywood « Le modeste album »

Laisser un commentaire

Radio

la WebRadio

Les bonnes infos








Marketplaces