Rock Made in France

UNICEF

Actu

Rinôcérôse « Angels and demons »

On peut être les précurseurs d’un genre, l’électro rock, sans pour autant roupiller sur ses lauriers. Avec « Angels and Démons », Rinôcérôse fait mieux que cela et continue d’innover.

rinocerose-angels-and-demonsRinôcérôse… On les aime déjà pour leur nom. Et bien sûr pour leur musique ! Créé en 1994 par Jean-Philippe Freu et Patrice Carrié (dit Patou), le duo montpelliérain n’avait plus fait parler de lui depuis 2009 et leur dernier album « Futurinô ». Et il est vrai qu’il y avait comme un vide dans le paysage musical français. Un seul Rinôcérôse vous manque et le monde de l’électro rock est vraiment dépeuplé. Pourtant, les fins thuriféraires du mauvais goût cathodique avaient néanmoins goûté à la bête : le morceau « Final Lap » est le générique de Touche Pas A Mon Poste » l’émission de Cyril Hanouna. En terme de droits Sacem, c’est sans doute une belle opération, en terme de légitimité, ça se discute pourrait-on dire. Qu’importe, « Angels and demons » signe le grand retour des français. Entre rock digital (on est proche de Shaka Ponk avec le titre « Fighting the machine ») et dance compulsive, les pionniers de l’électro rock n’ont pas perdu la main. Chanté (en anglais bien sûr) ou pur instrumental (les titres les plus intéressants sûrement), les morceaux défilent avec cette étrange sensation de ne pas avoir été complètement rassasié. On en redemande en se disant que la play list de Noël est toute trouvée et qu’elle tient en un seul album, entre anges et démons. Malin.

Hervé Devallan
Rinôcérôse « Angels and demons » – (Station 5) – 4/5

Laisser un commentaire

Radio

la WebRadio

Les bonnes infos







Marketplaces