Rock Made in France

Actu

« Le Rock est-il Réac ? » par Henry Chartier

A l’heure où Dave Grohl pourrit une manifestation homophobe à Kansas City, la question peut surprendre : le Rock est-il Réac ? Avec tous ces artistes engagés à défendre la veuve et l’orphelin, à lutter contre la famine dans le monde, le SIDA, la guerre… s’interroger pour savoir si le rock est réactionnaire peut sembler une provocation bien maladroite. Pas sûr.

le-rock-est-il-reac-posture-et-imposture-du-rock henry chartierCar les arguments d’Henry Cartier ne manquent pas. A commencer par le premier cri de cette vie en binaire qui n’est que le palimpseste d’une musique noire (le rythme and Blues) mise en vinyle pour toucher une clientèle plus fortunée et plus nombreuse : le blanc. Elvis Presley en héraut patenté. Soixante ans plus tard, le constat est toujours aussi vrai : le rock semble une affaire de blanc. Rendez-vous dans n’importe quelle salle de concert et voyez par vous-même.

Pourtant, qui se soucie de savoir si le rock est de gauche ou de droite ? Noir ou blanc ? Certainement pas les jeunes qui le pratiquent, ni leurs fans adoubés. Du rock au métal, en passant par le punk et la pop, l’aspect marketing a pour eux bien peu d’importance. Malheureusement, et c’est là ou l’auteur a raison, ses arguments de vente reposent sur un grand écart de plus en plus flagrant : ce produit « jeune » a été packagé par des business men, et est désormais acheté par des retraités en goguette et défendu par des milliardaire devenus « Sir » qui pensent davantage à leurs fonds de pension qu’à une quelconque lutte des classes. Ceci dit, tout avait mal commencé avec, en France, des Chaussettes Noires rhabillées par Stem…

Désormais, c’est officiel,  le rock est devenu « entertainment », se digère en musique de pub et s’expose à la TV qu’au moment d’un Charity show inter planétaire. Est-ce pour cela qu’il est de droite ? Non, le rock n’a jamais véhiculé d’autres messages que « Sexe, drogs and rock’n’roll ». Sûrement hédoniste et machiste, il est avant tout apolitique pour séduire le plus grand nombre. Laissant la révolution et les protest songs à la chanson, au folk, au blues et autre « world music ». Car qui a un jour pensé renverser un gouvernement avec « Twist à Saint Tropez » ou « Highway to hell » ? Ce livre a le bon goût de nous rappeler que le rock est l’opium d’un peuple en mal de consommation. De fait, il se joue désormais dans les stades, comme le foot, héritier des jeux romains.

Hervé Devallan
« Le Rock est-il Réac ? » par Henry Chartier aux éditions Carpentier – 246 pages, 18,90€


2 thoughts on “« Le Rock est-il Réac ? » par Henry Chartier

Laisser un commentaire

Radio

la WebRadio

Les bonnes infos







Marketplaces