Rock Made in France

UNICEF

Actu

Le rock est mort ? Non, il dort encore

Le très cher patron de Gonzaï notait dernièrement et à juste titre qu’en agitant bans et arrières bans des réseaux sociaux un groupe de rock indé peinait à rassembler 1000 vues sur Youtube tandis que n’importe quel gang de rap atteignait les 100 000 vues en 48h sans aucune forme de communication ! Le rock serait-il mort ?

rockEn tant que musique « nouvelle » et emblématique d’une génération, oui très certainement. En cela le rock a rejoint ses ainées : le folk, le jazz et le blues. Oui, le rock a pris un sérieux coup de vieux ! Pour cette musique née dans les années 50, se sont les années 90 qui lui ont mis un genou à terre, avec comme bras armé le rap et l’électro. Les soubresauts des derniers vétérans poussent le crime jusqu’à l’indigestion : Rolling Stones, Who (du moins ce qui en reste), Bob Dylan… s’agitent comme un dernier soupire. Pourtant… Pourtant U2 et tous les autres remplissent les stades encore et toujours ; pourtant des milliers de jeunes s’entassent encore dans d’obscures caves pour écrire une page de la légende ; pourtant sous ses parures pop et électro, le rock a su se renouveler et continuent de séduire. Certes, il s’enseigne aujourd’hui dans les universités anglo-saxonnes comme l’histoire et la littérature. Le rock n’est donc pas mort, mais il a vieilli. Un truisme porteur d’espoir tant l’avenir du hip hop se noie sous des flots de mauvaises variétés et que l’électro se ghettoïse à Ibiza.

Et puis certaines régions ont su très tôt s’approprier cette musique américaine pour lui apporter d’autres saveurs et un avenir qui ne se dément pas depuis 40 ans. C’est le cas de la Bretagne et de l’Irlande qui réinvente le genre sans l’assécher.

Le rap et ses kilos de likes sur Youtube démontrent simplement que ses fans ont trouvé leur média ! Est-ce pour autant que ces « amis » vont se transformer en clients ? Je ne vais pas nier que le Hip Hop est avec le Métal, les deux seuls genres musicaux qui vendent encore des disques. Mais l’âge d’or de la musique électrifiée est derrière nous. Et en 2015, comparer des chiffres de vente à l’aune des critères liés aux incompréhensibles Best of et aux honteux CD n’a plus grand sens. Ni même d’intérêts.

Aujourd’hui Spotify a remplacé Universal. La différence est qu’avant (entre 1960 et la fin des années 90), les labels reversaient une partie de leur fortune aux artistes. Désormais, le streaming enrichit les traders en humiliant les ayants droits. Si le Do It Yourselfe n’est pas nouveau, cette vision artisanale du métier semble être une partie de la réponse. Et là pas question de guerre de chapèle entre rock, hip hop, jazz et autres variétés internationales. Mais un juste retour à un modèle économique normal qui trouve une actualité criante avec des notions tel que le partage, la proximité, l’écologie, etc. Au rock et à son énergie d’en sortir grandi et d’inventer sa seconde révolution. Avec des mots davantage qu’avec des guitares.

H.D.


3 thoughts on “Le rock est mort ? Non, il dort encore

  1. Christine HolmesChristine Holmes

    Rock même pas mort ! Voir du côté des groupes nordiques, allemands, britanniques avec plus de 100 000 vues puisque telle est la « référence » ! Mais faut-il juger le nombre de vues sur YT pour évaluer la mort d’un genre musical ? Les groupes français ont du mal à émerger….en France : complicité entre majors et médias ! Plaire à une majorité est la référence, d’où une multitude de « pop » :chanson-pop, variété-pop, pop-rock, electro-pop… C’est lisse et sans saveur et surtout pas plus de 3′, aussi vite consommé, aussi vite jeté ! D’autre part, le rock est multiple : psyché, prog, stoner, heavy, space, rockfusion, jazzrock etc…Heureusement pour les amateurs de rock, des festivals et des concerts dédiés en lieux ouverts ou fermés existent, mais souvent et malheureusement, car cela coûte, il faut aller à l’étranger notamment Espagne, Portugal, Belgique, Allemagne, Grande-Bretagne…. pour l’Europe. Oui, le rock bouge encore !!!

  2. Mind Riot Music

    Oui le rock est certainement mort en France aux yeux du grand public… Et pourtant, la scène underground française n’a jamais été aussi active… Le rock n’est plus hype et désormais ne restent plus que les vrais passionnés qui en font encore par conviction… Et ca c’est au moins une bonne nouvelle 😉

Laisser un commentaire

Radio

la WebRadio

Les bonnes infos







Marketplaces