Rock Made in France

Actu

« Rock’n’roll is here to stay » par Bruno Lesprit

rock'n'roll is here to stay par bruno lespritLa réponse peut déranger, d’où l’intérêt de la question : le rock est-il mort ? Est-il mort quand Elvis est parti à l’armée en 1958 ? Un an plus tard, lorsque les obscures Danny & the Juniors chantent « Rock and Roll is here to stay / It will never die » pour prouver à la face des Etats Unis que tout ça n’est pas une grande blague et un énorme coup marketing ? Ou alors depuis que le Rock ne heurte plus les consciences ni les parents et que toute la famille migre au stade applaudir les Rolling Stones ? Encore faut-il avoir les moyens… Depuis que des Tribute Bands reproduisant fidèlement l’œuvre de leurs héros comme un orchestre philarmonique redonne vie à Mozart et à Beethoven ? Depuis que le rock est entré dans un musée ? Depuis la Pop, le Punk, le Hip Hop, le Disco, L’Electro… Bruno Lesprit se pose la question.
Spécialiste de la musique « populaire » au journal Le Monde, il livre ici le fruit de ces réflexions. Et surtout, il se sert de ce prisme pour revisiter l’histoire de cette musique américaine à la quelle les anglais ont donné ses lettres de noblesse. Beatles et Rolling Stones en tête (de gondole)… Deux postulats semblent partagés : le rock est né en 1954 (ou peut-être avant…) quand Elvis Presley enregistre le 5 juillet « That’s all right (Mama) » d’Arthur Crudup dans les studios de Sun Records à Memphis. Seconde vérité : le rock n’existe pas en France. Philippe Manœuvre n’y est pas pour grand-chose… Mais sans paraphraser John Lennon (« Le rock français, c’est comme le vin anglais… »), il est vrai que nos stars hexagonales s’adonnent avec davantage de succès internationaux au Disco (Cerrone) et à la French Touch !

Cependant, je ne serais trop conseiller à Bruno Lesprit de parcourir Rock made in France : il se peut que le rock ne soit pas mort, il y a des bands encore et pas mal d’entre eux cassent toujours les oreilles des voisins ! Un des ingrédients du genre non ?

Hervé Devallan
« Rock’n’roll is here to stay » par Bruno Lesprit aux éditions Robert Laffont – 434 pages, 22€


One thought on “« Rock’n’roll is here to stay » par Bruno Lesprit

Laisser un commentaire

Radio

la WebRadio

Les bonnes infos







Marketplaces