Rock Made in France

UNICEF

Actu

Services malins pour Musilink et Diggers Factory

En matière de musique, l’argent n’est pas Roi. C’est simple, il n’y a plus, ni tête couronnée, ni sonnant et trébuchant. C’est pourquoi, il faut la jouer malin. Et c’est comme souvent dans un environnement de contraintes que naissent les meilleures idées. En voici deux qui devraient trouver place sous le soleil.

musilinkVous cherchez un groupe, un artiste, pour animer votre soirée ? Et bien devenez agent le temps d’un clic et choisissez parmi les 270 artistes de la plateforme Musilink. Le coût ? Entre 100 € et 10 000 € selon le groupe, l’événement et la prestation. De quoi éviter rumeur et bouche à oreille parfois désastreux tout en maîtrisant la prestation et en connaissant l’invité d’un jour. En effet, le site permet de choisir en connaissance de cause avec un accès à la bio, aux disponibilités, aux prestations précédentes et aux extraits de production. Mieux, on peut dialoguer directement avec lui.
Mais ce que nombre d’organisateur de soirées événementielles savent aussi, c’est que ce type de prestation s’accompagne de pléthores de tracasseries administratives : déclaration préalable à l’embauche, déclaration unique et simplifiée, paiement des artistes, paiement des charges sociales. Et là, le service est immense : de tout Musilink s’occupe.  En ne prenant que 5% de commission.
www.musilink.com

diggers-factoryPour Diggers Factory, le pitch est simple : le vinyle en édition limité produit par la communauté. Ou dit autrement, comment sortir son album vinyle uniquement lorsqu’il est payé. Sorte de Kisskissbangbang entièrement dédié à la production de disque vinyle, le site s’adresse à la fois aux artistes qui veulent éditer leur album ( à partir de 100 exemplaires) tout en gardant la maîtrise de leur budget et bien sûr aux collectionneurs qui ne veulent pas passer à côté de la pépite. La aussi, Diggers Factory va un peu plus loin que la simple récolte de fond en s’occupant du pressage, de la pochette, du routage, etc. Un vrai service qui s’avère souvent chronophage pour l’artiste, voire le label indé associatif qui sont souvent obligés de jongler avec les plannings surchargés des fabriquant de vinyles. Et là, pas de problème, puisque que Diggers Factory est client des principales usines en Europe.
www.diggersfactory.com

Pour ces deux sites, l’équation est simple : faire connaître leurs marques et leurs services le plus rapidement possible afin d’offrit le choix le plus exhaustif à leurs clients. En clair : peser rapidement sur le marché afin de devenir la marque référente dans le secteur. Et pouvoir dire – un jour – qu’ils travaillent avec Les Insus, Daft Punk, Oxmo Puccino…

Hervé Devallan

Laisser un commentaire

Radio

la WebRadio

Les bonnes infos







Marketplaces