Rock Made in France

Actu

Small is beautifull… Surtout quand les groupes sont bons !

Deux petits concerts cette semaine qui confirment une chose : rien ne vaut une salle à taille humaine respectueuse de ses hôtes et des groupes qu’elle accueille. Tout se passe à Paris. Commençons par La Dame de Canton, une péniche pas comme les autres puisque cette jonque chinoise fut fabriquée dans les années 70 sur le chantier naval de Canton et navigua pendant 10 ans sur les mers du monde entier. Aujourd’hui installée sur les quais de Seine au pied de la bibliothèque François Mitterrand (entre le Batofar et le Petit Bain et à une encablure de la fameuse Station F de Xavier Niel : le nouveau quartier à la mode en quelque sorte), elle est à la fois un bar, un restaurant et petite une salle de concert. Comptez une jauge de 80 personnes grand maximum. Avec une dizaine de tables seulement, il est à noté l’excellence de la cuisine. Un fait à souligner tant il est rare de bien manger « dans une salle de concert ». Bref, c’est dans cette ambiance de bois vernis et d’essences précieuses que le trio brestois Wicked ont donné un excellent set prouvant qu’on peut marier le gros son et une ambiance club raffiné. Leurs titres catchy et l’énergie vitale qu’ils dégagent, promettent un bel avenir aux frères Millasseau (par ailleurs musiciens chez Craftmen Club) et à leur pote batteur Klet Beyer.

Le second bon rendez-vous de la semaine tombait jeudi 26 octobre à L’Alimentation générale. Autre lieu (dans le 11ème à une centaine de mètres de la rue Oberkampf), autre ambiance. Mais même chaleur et envie de la découverte. On est venu dans cette salle au béton brut et à la bière blonde de « festival » pour voir trois gars de Nancy : les Dirty Work of Soul Brothers. En fait curieux de voir sonner deux claviers vintages et un batteur (à moitié breton) s’adonnant au plaisir d’un rock garage psychédélique. Ils confirment rapidement tout le bien que l’on pense d’eux malgré un son trop faible qui a du enlever une certaine magie à l’ensemble ; du relief en tout cas. On reviendra, car la formule est quand même irrésistible et brillante.

Bref, l’U Arena et ses 40 000 personnes font penser que la vérité est décidément ailleurs. Masi bon, les Rolling Stones ont peu de chance de passer à La dame de Canton ou à L’Alimentation Générale !

One thought on “Small is beautifull… Surtout quand les groupes sont bons !

Laisser un commentaire

Radio

la WebRadio

Les bonnes infos







Marketplaces