Rock Made in France

Actu

The Butcher’s Rodeo « Backstabbers »

Métal, hardcore… Hobocore comme The Butcher’s Rodeo aime à le préciser. On ne sait pas trop à quoi ça correspond, mais il est certain que ça réveille un SDF en mal de train !

butchers-rodeo-cover-albumBackstabber est en fin de compte le premier album de The Butcher’s Rodeo. Après deux EP, le groupe de Vincent Peignart-Mancini (chanteur d’AqME par ailleurs) se décide à présenter son boulot sur une plus grande échelle. Douze titres qui forment une histoire au long-cours puisque qu’il s’agit de suivre les aventures d’un pirate « à la brutalité assumée ». Ceci dit, chanté en anglais, il apparaît que nous ne suivons pas longtemps ce copain de Jack Sparrow pour nous concentrer sur la musique. Entre hardcore et métal, les cinq parisiens marient sorties gutturales, riffs de forgerons et quelques belles mélodies. Sûrement les temps de repos syndicaux de notre ami pirate ! Produit par Francis Caste, jeune réalisateurs qui commence par additionner les belles références (The Arrs, Lazy…), le disque prouve que l’on peut maîtriser une certaine violence tout en n’étant ni fade, ni insipide. The Butcher’s Rodeo confirme une vraie personnalité dans le paysage « métal » actuel. De quoi se retourner sur cet album qui mérite même un arrêt sur sillon.

Hervé Devallan
The Butcher’s Rodeo « Backstabbers » – (At(h)ome) – 3/5

Laisser un commentaire

Radio

la WebRadio

Les bonnes infos







Marketplaces