Rock Made in France

UNICEF

Actu

The Crumble Factory « Betsy Cha Cha »

Quand une pop élégante et 60’s rencontre un song writter avisé et inspiré, cela donne un album qu’il est agréable de recommander.

the-crumble-factory-betsy-cha-chaIl y a quelques Innocentes influences dans cette boîte à gâteau. Inévitablement. Alors on pense aux Beatles. Mais pas uniquement, c’est ce qui fait tout le charme de ce second album des Crumble Factory. En y insufflant de belles nappes atmosphériques, le song writter toulousain Rem Austin et ses compagnons de route (Ann Lake qui l’accompagne au chant, Patrick Pelenc à la basse et Sébastien Comet à la batterie) trouvent un chemin pop parfois audacieux et souvent convaincant. De cette filiation britannique un peu surannée (Ray Davies), s’immisce une créativité 60’s en perpétuel mouvement. Un rappel pavlovien de cette époque où faire des chansons était un art et non un commerce, la culture un loisir et non de l’entertainement pour ménagères de moins de 50 ans. Pourtant, aucune nostalgie sur ce « Betsy Cha cha ». Non, le plaisir d’écouter un travail remarquable et de partir en voyage avec leurs mélopées entêtantes. Et de se rendre compte que la version vinyle est indispensable : on prend alors le temps de se plonger dans leur univers, là où le CD déroule mécaniquement les titres. Étrange faille physique.

Hervé Devallan
The Crumble Factory « Betsy Cha Cha » – (Pop Sisters / PIAS) – 3.5/5
Sortie le 30 septembre

Laisser un commentaire

Radio

la WebRadio

Les bonnes infos







Marketplaces