Rock Made in France

NG Création, Agence web paris, application web et mobile

Actu

The Inspector Cluzo, Rockfarmers

Comment ne pas rester insensible à l’aventure de The Inspector Cluzo ? C’est à la fois un roman d’anticipation – 30 ans d’avance au moins – et l’histoire peu commune, voire unique, de deux musiciens Gascon, aussi autonomes que saltimbanques, entrepreneurs que fermiers. Car dans le titre de cette bio rédigée par Romain Le jeune, le mot important est sans nul doute « Rockfarmers ». Mais pas que.

Laurent Lacrouts (chant, guitare) et Mathieu Jourdain (batterie) auraient pu devenir deux ingénieurs chevronnés. Après deux années de prépa (Math Sup et Math Spé), la voie était toute tracée. Mais la musique titillaient déjà leurs envies d’ailleurs et d’autrement. Pour concilier les deux, va pour une Fac de math qui conduit Mathieu dans les bureaux d’étude d’Airbus et Laurent dans les classes d’une école comme prof de musique ! Trop facile. Leur premier groupe Wolfunkind – de fusion déjà – s’effilochant avec le temps (3 albums au compteur quand même), les voilà tous les deux à répéter et à chercher désespérément un bassiste. Résultat ? La naissance du duo The Inspector Cluzo et un premier titre tout trouvé : « « Fuck the bass player » enregistré avec Norwood Fisher, bassiste du groupe Américain Fishbones. Comme quoi.

Car l’autre surprise de The Inspector Cluzo réside aussi dans son réseau patiemment construit alors qu’ils s’occupaient des intérêts européens du label soul américain Deptones. De la création d’une structure pour distribuer les disques Deptones au métier de tourneur pour faire tourner les artistes maison (Sharon Jones, Lee Fields, Charles Bradley…), les deux hommes n’arrêtent pas et se forgent un caractère et une ambition : échapper aux contraintes d’une maison de disque.

Leur ambition justement : écrire et enregistrer la musique qu’ils aiment, et voyager dans le monde entier afin de la partager. Au final, dis ans après, une belle réussite, près de 60 pays visités et de vrais succès comme au Japon où ils ne sont pas loin d’être de véritables stars. Mais comme vous l’avez compris, l’histoire ne s’arrête pas là. Six mois par an, ils sont aussi les pieds dans la glaise, celle d’une ferme entièrement rénovée (Lou Casse) qui produit aujourd’hui l’un des meilleurs fois gras de France. Et donc du monde. Résultat : il n’est pas rare qu’au rayon merchandising d’après concert, les bocaux de fois gras se mélangent au T-Shirts et aux vinyles.

Une façon de vivre qui force l’attachement et montre que vivre pleinement selon ses convictions (liberté, écologie…) est compatible avec un rayonnement international, la reconnaissance et le respect de l’autre. Pas étonnant qu’ils soient toujours bien accueillis en Bretagne ! Et au salon de l’Agriculture…

Hervé Devallan
« The Inspector Cluzo, Rockfarmers » de Romain Lejeune aux éditions Braquage Musique, 192 pages, 16€

Laisser un commentaire

Radio

la WebRadio

Les bonnes infos








Marketplaces