Rock Made in France

UNICEF

Actu

Wellbird « Menu »

Pour Wellbird, un bon CV ne suffit pas. « Menus », premier disque du groupe, est un vrai coup de cœur pour une pop urgente et inventive.

Wellbird réunit quelques belles pointures de la pop underground française. On retrouve tout d’abord Sammy Decoster (Facteurs Chevaux et sur scène avec Ultra Orange), mais aussi Jim Paillard (Erevan Tusk), Nicolas Puaux (Narrow Terrence) et le batteur Alex Viudes qui officie notamment sur les projets de Sammy Decoster. Un beau pedigree pour un groupe qui sort son premier EP. Résultat, ce « Menu » démontre dès la première écoute une maîtrise parfaite du sujet pop (mélodies, arrangements…), la science d’une écriture de morceaux catchies comme « Gris métallisé » et une belle aisance dès que le choix du français est assumé. On éprouve alors une vraie fascination et un goût prononcé pour ces nouveaux groupes qui osent la langue de Molière sans honte, ni fausse modestie et autre complexe œdipien avec la langue des parents. Non pas que les titres chantés en anglais soient ici un refuge de seconde catégorie. Au contraire ! Les 8 titres s’enchaînent avec la même perfection, montrant que l’urgence de l’instant (l’enregistrement n’a duré que 5 jours), crée aussi la cohésion, une sorte de vitesse fédératrice « à l’image de ces groupes que l’on montait en une nuit à notre adolescence ». Certes, en 2017, le débat français / anglais est devenu suranné, mais force est de constater que le supplément d’âme et d’émotion est souvent du côté de la langue maternelle. L’anglais restant toujours sujet à comparaison. Quoi qu’il en soit, « Menu » survole cette glose en apportant la preuve que le talent dépasse les frontières et ses contingences. Pas de doute, Wellbird invite à revoir certaines copies et quelques fragiles icônes de notre discothèque.

Hervé Devallan
Wellbird « Menu » (Sound Like Yeah !) – 4/5

Laisser un commentaire

Radio

la WebRadio

Les bonnes infos







Marketplaces