Rock Made in France

UNICEF

Encyclopédie du Rock

Abinaya

abinayaEn trois albums, les parisiens ont su se faire un nom sur la petite scène européenne du Métal ethnique. Comprendre ici du métal avec des percussions. Avec un second disque classé dans les charts spécialisés anglais et belges, Abinaya (qui veut dire « transmettre » en sanskrit) prouve que la langue française n’est pas une barrière infranchissable. Enregistré aux Etats Unis, le troisième opus ne déroge pas à cette règle avec ce mélange de paroles oniriques propres au Métal mais également quelques sentences bien engagées comme « Nord / Sud » par exemple. Ce n’est pas Trust, mais… Cela n’empêche pas le quatuor de tourner dans toute l’Europe. A noter que le batteur du groupe est non voyant. Assez rare pour être souligné.


A ranger entre Arcania et Overdose
A suivre sur Facebook

Fiche technique d’Abinaya
Ou : Paris
Quand : depuis 2002
Genre : Métal
Line up
Igor Achard (Chant, Guit) – André Santos (Basse) – Nicolas Vieilhomme (Batterie) – Nicolas Heraud (Percussions)
Anciens membres
Patrick Rouxel (Batterie) ; Stéphane Pedon (Harmonica) ; Cyril Gosselin (Basse) ; Antoine Guillocher (Batterie)
Albums
2003 : « Abinaya » (Auto production)
2009 : « Corps »
2014 : « Beauté païenne » (Symbol Music)

Laisser un commentaire

Radio

la WebRadio

Les bonnes infos







Marketplaces