Rock Made in France

Encyclopédie du Rock

AkromA

akromaLe Métal symphonique d’Akroma (Ange de la colère pour certains joueurs) semble poursuivre une quête mystique. Créé en 2003 par Alain Germonville (chant, parole) et Mathieu Morand (guitare, composition), le groupe élabore son premier projet autour des 7 pêchés capitaux. Et le chiffre sept est important puisque l’album propose 7 titres de 7 minutes chacun avec 7 guitaristes invités pour autant de solo. L’histoire ne dit pas si « Sept » est sorti un 7 juillet…. De sept, on passe à dix avec le deuxième opéra rock qui a pour thème les 10 plaies d’Egypte : « Seth » sort en 2009 avec toujours Adeline Gurtner au chant et Nicolas Colnot à la basse. Pour le troisième album, le line up est remanié (arrivent la chanteuse lyrique Laura Kimpe, Pierre-Yves Martin à la basse et Thomas Das Neves à la batterie), mais le concept est inchangé avec un travail autour des 12 apôtres. Notons, qu’il a fallu 4 ans pour écrire et enregistrer « La Cène » où se mélange toujours métal extrême et œuvre symphonique.

A ranger entre La Horde et Wagner
A suivre sur Facebook

Avant et pendant ArkomA
Scarve, Darwin’s Theory (Alain Germonville)
Elvaron, Symakya, Louka, La Horde (Mathieu Morand)
Elvaron (Nicolas Colnot)
Akin, Resilience (Adeline Gurtner)
Heavenly, Symakya, La Horde (Thomas Das Neves)
Divine Prophecy, Guardian Angels (Pierre-Yves Martin)

Fiche technique d’AkromA
Ou : Nancy
Quand : depuis 2003
Site internet
Genre : Métal Symphonique
Line up
2010 : Alain Germonville (Chant) – Laura Kimpe (Chant) – Mathieu Morand (Guit, Orchestration) – Pierre-Yves Martin (Basse) – Thomas Das Neves (Batterie)
Anciens membres
Adeline Gurtner (chant), Nicolas Colnot (Basse)
Albums
2006 : « Sept » (Thundering records / Manitou Music)
2009 : « Seth »
2014 : « La Cène »

Laisser un commentaire

Radio

la WebRadio

Les bonnes infos







Marketplaces