Rock Made in France

UNICEF

Encyclopédie du Rock

Art Zoyd

De la première période (1969-1971) il ne reste que le très progressif 45t « Sangria » dans un style proche d’Amon Düül II. La seconde période démarre en 1971 avec l’arrivée de Gérard Hourbette et Thierry Zaboïtzeff. Mais ce n’est qu’en 1975 que les deux hommes prennent en main le groupe lors du départ de son fondateur, le multi instrumentiste Rocco Fernandez. Art Zoyd change alors radicalement d’orientation et choisit la voie de la musique contemporaine à base de piano, violons, basse et trompette. Depuis le groupe est resté une des figures emblématiques de l’Art Rock. En 1983, la rencontre avec le chorégraphe Roland Petit qui leur commande un ballet va les inciter à ajouter l’image à leur univers musical. Ils s’ouvrent ainsi les scènes des 5 continents et réalisent quelques musiques de films dont « Nosferatus » (1988) et « Faust » (1993). En 1997, Thierry Zaboïtzeff quitte le groupe. Gérard Hourbette décide alors de collaborer avec des créateurs extérieurs et de s’associer pendant 3 ans avec l’Orchestre National de Lille. En 2001, retour au cinéma avec la bande son de Metroplis de Fritz Lang à l’occasion de la restauration du film. Avec le temps, leur musique nouvelle s’est mariée avec l’électronique. Un résultat toujours aussi original.


A ranger entre Magma et Univers Zero
A écouter sur Myspace


Que sont-ils devenus ?

Thierry Zaboïtzeff participe à de nombreux projets évènementiels en Europe. En 2002, il monte la formation Zaboïtzeff & Crew. Depuis 1997, il a sorti 11 albums entre Rock symphonique et musique électronique.

Fiche technique d’Art Zoyd
Ou : Valenciennes
Quand : depuis 1969
Site internet
Genre : Progressif
Line up
1969 : Rocco Fernandez
1971 : Rocco Fernandez – Gérard Hourbette (Violon) – Thierry Zaboïtzeff (Basse, Violoncelle, Chant)
1975 : Gérard Hourbette (Violon) – Thierry Zaboïtzeff (Basse, Violoncelle, Chant)
1977 : Gérard Hourbette
Albums
1969 : SP « Sangria » (Chant du Monde)
1976 : « Symphonie pour le jour où brûleront les cités »
1979 : « Musique pour l’odyssée »
1980 : « Génération sans futur »
1982 : « Phase IV »
1983 : « Les espaces inquiets »
1985 : « Le mariage du ciel et de l’enfer » – musique du ballet de Roland Petit
1987 : « Berlin »
1988 : « Nosfertu »
1993 : « Marathonerre »
1995 : « Faust »
1997 : « Haxan »
2000 : « Ubique »
2002 : « Metropolis »
2006 : « Le champ des larmes »
2008 : « La chute de la maison Usher »
2010 : Compilation « The devil in love »
2011 : « Eyecatcher / Man with a move camera »

Tagged

One thought on “Art Zoyd

  1. Pingback: Eskaton | Rock Made in France 1970s, E, Encyclopédie du Rock, Paris, PsychedelicRock Made in France

Laisser un commentaire

Genre

Années

Villes

Alphabétique

  • 1-9
    (17)
  • A
    (103)
  • B
    (123)
  • C
    (111)
  • D
    (107)
  • E
    (68)
  • F
    (67)
  • G
    (55)
  • H
    (54)
  • I
    (26)
  • J
    (38)
  • K
    (46)
  • L
    (79)
  • M
    (137)
  • N
    (53)
  • O
    (34)
  • P
    (88)
  • Q
    (3)
  • R
    (70)
  • S
    (169)
  • T
    (93)
  • U
    (17)
  • V
    (44)
  • W
    (41)
  • X
    (4)
  • Y
    (7)
  • Z
    (17)