Rock Made in France

NG Création, Agence web paris, application web et mobile

Encyclopédie du Rock

Aubert’n’Ko

Après Téléphone et le temps d’un album, la formation Aubert’n’Ko est un premier pas vers la carrière solo d’un Jean-Louis Aubert qui n’ose franchir le rubicon. Il conserve donc l’instinct grégaire et s’entoure du fidèle Richard Kolinka (le « Ko » d’Aubert) et de Daniel Roux, une vieille connaissance puisqu’il fut bassiste avec les deux hommes dans la discrète formation Sémolina au milieu des années 70. Autour des trois musiciens viennent se greffer Marine Rosier aux claviers, Le Baron à la guitare solo et Feedback aux percussions. Nombre des compositions de l’album « Plâtre et ciment » aurait pu (dû ?) être sur le 6ème opus de Téléphone puisque certains morceaux comme « Juste une illusion » et l’éponyme « Plâtre et ciment »… ont été répétés avec le groupe peu avant sa séparation.


A ranger entre Les Innocents et Aston Villa

Avant Aubert’n’Ko
Téléphone (Jean-Louis Aubert, Richard Kolinka) – Sémolina (en 1975 avec Jean-Louis Aubert, Richard Kolinka et Daniel Roux. Un seul 45t est édité chez Warner avec « Et j’y vais déjà » en face A écrit et chanté par Daniel Roux et en face B « Plastic rocker » écrit et chantée par Jean-Louis Aubert que l’on entend pour la première fois) – Après Sémolina, Daniel Roux joue dans Stop et Cinéma – Olivier de la Celle aka Le Baron fut le guitariste d’Ici Paris.

Que sont-ils devenus ?
Jean-Louis Aubert continue sous son propre nom : Richard Kolinka, Daniel Roux, Marine Rosier et Feedback deviennent ses musiciens.

En 2008, Richard Kolinka
 accompagne Cali. Il joue également au sein du Cercle avec Daniel Roux à la guitare, Le Baron et Stéphane Venant à la basse. Un très bon EP à leur actif. Voir une Interview ici. Mais le disque en préparation est compromis depuis la mort de Daniel Roux. En 2012, on le retrouve dans le projet Even  If.

Daniel Roux est devenu bassiste de France Cartigny, du Cercle et de Even if. Il décède d’une crise cardiaque en décembre 2009.

Olivier de la Celle 
aka Le Baron reste le guitariste de Jean-Louis Aubert sur ses 4 premiers albums. Il joue aussi pour Guesh Patti, l’ex New York Dolls, Sylvain Sylvain, en 1988 sur l’album « Sleep baby doll », en 1995 avec Jad Wio sur l’album « Monstre toi » et avec Raphaël en 2005, Dick Rivers, etc.. Il a également sorti en 1996 un album solo « Jive » sous son nom et en auto production. 
En 2007, il est aussi de l’aventure Le Cercle.


Fiche technique de Aubert’n’Ko 

Ou : Paris
Quand : entre 1987 et 1988
Genre : Pop
Line up
Jean-Louis Aubert (Chant, Guit) – Richard Kolinka (Batterie) – Daniel Roux (Basse) – Marine Rosier (Claviers) – Feedback (Percussions)
Album
1987 : SP « Juste une illusion »

1987 : « Plâtre et ciment » (Virgin)

Tagged

Laisser un commentaire

Genre

Années

Villes

Alphabétique

  • 1-9
    (18)
  • A
    (107)
  • B
    (129)
  • C
    (114)
  • D
    (111)
  • E
    (69)
  • F
    (68)
  • G
    (56)
  • H
    (57)
  • I
    (26)
  • J
    (38)
  • K
    (49)
  • L
    (80)
  • M
    (140)
  • N
    (55)
  • O
    (34)
  • P
    (92)
  • Q
    (3)
  • R
    (72)
  • S
    (176)
  • T
    (95)
  • U
    (18)
  • V
    (46)
  • W
    (42)
  • X
    (4)
  • Y
    (8)
  • Z
    (17)