Rock Made in France

NG Création, Agence web paris, application web et mobile

Encyclopédie du Rock

Candie Prune

Comme quoi, une ville rock ne meurt jamais. Surtout lorsque dans son ADN, on compte salles, bars et festivals. C’est le cas de Rennes qui, grâce à ses Bars en Trans donne toujours la parole à ses jeunes pouces et permet aux plus téméraires d’aiguiser leur projet aux dures réalités de la scène. Candie Prune est de ceux-là. Outre la ferme détermination de Saholy Diavolana pour que son groupe voit le jour, le power trio a immédiatement bénéficié d’une expérience live dans les différents bars de la capitale bretonne. Des prestations au débotté avec des  musiciens du cru puis, dès 1996, épaulé par  l’ancienne guitariste Laureline Prom à la basse et Arnaud Keb à la batterie. C’est cette formation qui enregistre le 6 titres « EP ! EP ! » en 1996 et signe avec Chrysalis, après un passage remarqué au Off du Printemps de Bourges. Premier témoignage de cette alliance, un split 45t comprenant la reprise « Kids in America » de Kim Wilde et un inédit « Eiffel, Eiffel ». Après de belles premières parties, (PavementSebadoh…), Candie Prune enregistre ses devoirs d’été à Londres pour ce qui devient le véritable premier album du groupe : « Absurde ». En revanche, c’est à Angers, dans le célèbre Black Box Studio qu’il est mixé par Peter Deimel. L’esprit des Thugs n’est jamais loin ! Candie Prune caresse alors le Graal du rock made in France avec une power pop bien sauvage, où des guitares débridées laissent libres des mélodies aguichantes et entraînantes. Bref, les portes du succès s’entrouvrent. Et se referment. Leur second album brouille les pistes avec un changement de nom : Candie Prune devient l’anagramme Andice Rupen et édite l’opus « Garage session » en 2000. Un dernier témoignage où Gilles Morillon tient la batterie. Fin de l’aventure.


A ranger entre Sloy et Lili Drop
A écouter sur Myspace
A suivre sur Facebook

Que sont-ils devenus ?
Laureline Prod’homm
e et Gilles Morillon montent The Dude. L’ex Giant Sand, Laureline Prod’Homme, joue aussi dans Wobby et Versari.

Fiche technique de Candie Prune
Ou : Rennes
Quand : entre 1995 et 2000
Site internet
Genre : Power Pop
Line up
1996
 : Saholy Rabefiraisana aka Saholy Diavolana (Guit, Chant) –  Laureline Prod’homme aka Laureline Prom (Basse) – Arnaud Keb (Batterie)
2000 : Saholy Rabefiraisana aka Saholy Diavolana (Guit, Chant) –  Laureline Prod’homme aka Laureline Prom (Basse) – Gilles Morillon (Batterie)
Albums
1996 : EP « EP ! EP ! » (Auto production)
1997 : Split SP avec les titres « Kids in America / Eiffel Eiffel » (Chrysalis) – 1000 ex
1998 : « Absurde » (Chrysalis)
Sous le nom de Andice Rupen, anagramme de Candie Prune :
2000 : « Garage session »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Genre

    Années

    Villes

    Alphabétique

    • 1-9
      (18)
    • A
      (108)
    • B
      (129)
    • C
      (114)
    • D
      (113)
    • E
      (69)
    • F
      (70)
    • G
      (57)
    • H
      (58)
    • I
      (26)
    • J
      (38)
    • K
      (49)
    • L
      (80)
    • M
      (141)
    • N
      (55)
    • O
      (34)
    • P
      (93)
    • Q
      (3)
    • R
      (72)
    • S
      (177)
    • T
      (97)
    • U
      (18)
    • V
      (46)
    • W
      (44)
    • X
      (5)
    • Y
      (8)
    • Z
      (17)