Rock Made in France

UNICEF

Encyclopédie du Rock

Carpe Diem

Sans Danièle Gilbert, pas sûr que les niçois aient dépassé le stade du 45t initiatique. C’est en effet l’icône des ménagères de plus ou moins 50 ans des années 70 qui invite un jour de 1974 Carpe Diem à se produire dans son incontournable émission de milieu de journée « Midi première ». Et comme beaucoup de français, Jean-Claude Pognant, patron du label Arcane et manager d’Ange, est devant son poste. La chance vient de tourner et Carpe Diem quitte ses habits de galères (et un trophée du tremplin Golf Drout en poche quand même !) pour participer à un festival et signer sur… Arcane Crypto. Deux albums vont voir le jour dont l’exceptionnel « Cueille le jour » (simple traduction de Carpe Diem) en 1977 et sa face A dont le seul titre « Couleurs » de 21 minutes oscille entre rock symphonique, space rock et jazz rock. Nous sommes bien dans les années 70 et le groupe de Christian Truchi rivalise avec Ange et les meilleures formations anglaises progressives de l’époque comme Camel, Genesis ou Caravan. Pourtant en 1977 les départs de Gilbert Abbenanti et Alain Bergé changent la donne. Respectivement remplacés par Gérald Macia (guitare, violon) et George Ferrero (basse, chant), le groupe travaille sur le troisième album qui ne dépassera pas le stade de démo. Et après avoir accompagné le chanteur Jean-Louis Caillat, Carpe Diem quitte la scène fin 1979.


A ranger entre Pulsar et Atoll 

Que sont-ils devenus ?
Christian Truchi est ingénieur du son. Il compose et arrange toujours.
Gilbert Abbenanti est devenu représentant de commerce.
Alain Bergé travaille comme décorateur pour le cinéma.
Claude « Marius » David a joué dans Pyjama’s, un groupe de l’ancien Mistral Benjamin Laplace. il nous a quitté au début des années 80.
Alain Faraut est artiste peintre et sculpteur. Voir une de ses 
œuvres.
Claude Méchard est dans le commerce, côté matériel électronique et vidéo.
Lucky Luccantoni est retraité de la Police.

Fiche technique de Carpe Diem
Ou : Nice
Quand : entre 1970 et 1979
Genre : Progressif
Line up
Christian Truchi (Claviers, Chant) – Gilbert Abbenanti (Guit) – Alain Bergé (Basse) – Claude « Marius » David (Sax, Flûte) – Alain Faraut (Batterie)
Ont aussi joué
Gérald Macia (Guit, Violon), George Ferrero (Basse) –
Albums
1971 : SP « Le mangeur d’herbes / Attila »
1975 : « En regardant passer le temps » (Arcane / Crypto)
1977 : « Cueille le jour » (Arcane / Crypto)


Laisser un commentaire

Genre

Années

Villes

Alphabétique

  • 1-9
    (17)
  • A
    (103)
  • B
    (123)
  • C
    (111)
  • D
    (107)
  • E
    (68)
  • F
    (67)
  • G
    (55)
  • H
    (54)
  • I
    (26)
  • J
    (38)
  • K
    (46)
  • L
    (79)
  • M
    (137)
  • N
    (53)
  • O
    (34)
  • P
    (88)
  • Q
    (3)
  • R
    (70)
  • S
    (169)
  • T
    (93)
  • U
    (17)
  • V
    (44)
  • W
    (41)
  • X
    (4)
  • Y
    (7)
  • Z
    (17)