Rock Made in France

UNICEF

Encyclopédie du Rock

Civils Radio

Dans un style pub rock authentique, avec un harmoniciste de talent, le quatuor d’Orléans Civils Radio a redonné des couleurs à la ville d’Orléans au début des années 80. Tout part du punk où Benoît Bartoletti aka Camille (alors à la basse) et Philippe Générali (batterie) exercent leur passion au seins des Importants. Lors d’un concert, au premier rang : Gérard Dauphin. Les Civils étaient nés, abandonnant le punk pour un amour à la musique de Dr Feelgood, ils sont soutenus par le créateur de La Souris Déglinguée à l’Harmonica. Devant changer de nom (les parisien Les Civils sévissent aussi dans un genre New Wave), Civils Radio sort un premier 45t auto produit contenant la reprise de « Midnight hour ». Ensuite, le groupe enregistre un EP sur le label américain Midnight Records créé par le français J.D. Martignon. EP qui ne sortira jamais. Le vrai rendez-vous arrive en 1984 avec l’album « 404 » signé sur le label chartrain Romance Records. Enregistré par Jean-William Thoury (Bijou), l’album les conduit en première partie de la tournée française des Fleshtones. La dernière apparition vinylique des Civils Radio est sur la compilation de leur label avec le titre « La haine » aux côté des Hot Pants et autres Coronados. A noter la présence de Mister Jo au sax sur ce titre.

A ranger entre Bijou et Gérard Blanchard

Avant Civils Radio:
Jean-Pierre Triquet est membre fondateur de La Souris Déglinguée.
Benoît Bartoletti débute dans les Importants (1978 – 1979)

Que sont-ils devenus ?
Jean-Pierre Triquet rejoua de temps en temps avec La Souris Déglinguée. Il décède en 1987
Après Civils Radio, Benoît Bartoletti (1951 – 2011) fonde Jo KArayan puis Les Tontons Flingueurs en 2011 puis sort un album sous le nom de Boegler, Smith, Bartoletti. Il décède la même année.

Fiche technique de Civils Radio
Ou : Orléans
Quand : entre 1979 et 1985
Genre : Rock
Line up
Benoît Bartoletti aka Camille (Chant, Guit) – Gérard Dauphin aka Gérard Dimber (Basse) – Philippe Générali aka Philippe Vandal (Batterie) – Jean-Pierre Triquet (Harmonica)
Album
1982 : SP « Jusqu’à minuit / Nobody talk » (Auto production)
1984 : « 404 » (Romance Records)

Laisser un commentaire

Genre

Années

Villes

Alphabétique

  • 1-9
    (17)
  • A
    (103)
  • B
    (121)
  • C
    (110)
  • D
    (107)
  • E
    (68)
  • F
    (67)
  • G
    (54)
  • H
    (53)
  • I
    (26)
  • J
    (38)
  • K
    (46)
  • L
    (79)
  • M
    (136)
  • N
    (53)
  • O
    (34)
  • P
    (88)
  • Q
    (3)
  • R
    (70)
  • S
    (168)
  • T
    (93)
  • U
    (17)
  • V
    (44)
  • W
    (41)
  • X
    (4)
  • Y
    (7)
  • Z
    (17)