Rock Made in France

Encyclopédie du Rock

Clearlight

ClearlightClearlight n’est en fin de compte qu’un pseudo pour Cyrille Verdeaux. Car au bout du compte, depuis 1973, il est à la fois à le créateur, le compositeur et le seul membre permanent.  Il  a également réussi à donner un beau coup de projecteur à la prog française en signant sur un label britannique (Virgin). Il est vrai qu’il n’essaye pas de copier ses pairs en apportant à ce genre musical des éléments psychédéliques, symphoniques voire new age. Il doit cette petite victoire autant à sa musique qu’à son manager de l’époque Jacques Reland qui alla négocier avec les anglais un contrat pour 4 albums.
S’il est le seul maître à bord, on constate qu’il sait bien s’entourer en invitant les meilleurs sur ses albums comme le prouve la présence du créateur de Gong Didier Malherbe et un membre emblématique de Magma et Zao, Didier Lockwood, sur son troisième opus. En revanche, ce n’est qu’à de rares occasions qu’il laisse d’autres musiciens composer. Le bassiste Joël Dugrenot a eu cette chance sur “Forever blowing bubbies” en 1975.
Tout se passe bien lorsque dans les années 80, Cyrille Verdeaux décide de composer sous son propre nom avant de revenir à l’entité Clearlight en 1990. Un retour aux sources qui s’illustre sur l’album de 2014, par la présence de trois anciens membres de Gong. Un groupe dont il fit les premières parties en 1975 !

A ranger entre Schizotrope et Magma

Que sont-ils devenus ?
Le manager breton (il est né à Rennes) de Clearlight Jacques Reland est aujourd’hui lecteur à la London Metropolitan University et patron du département European Research at the Global Policy Institute dans cette même université.
Cyrille Verdeaux travaille aussi avec Don Falcone au sein de Spirits Burning

Fiche technique de Clearlight
Ou : Paris
Quand : depuis 1973
Site officiel
Genre : Progressif
Line up
Cyrille Verdeaux (Piano, Claviers)
Ont aussi joué
Didier Lockwood (Violon) – Didier Malherbe (Flûte, Sax) – Christian Boule (Guit) – Jacky Bouladoux (Batterie) – Philippe Melkonian (Basse) – Luc Plouton (Mini Moog) – Patrick Depaumanou (Sitar) – Mohamed Taha (Tablas) – Gérard Aumont (Chant) – Gérard Gustin (Chant) – Fransis Mandin (Synthé) – Joël Dugrenot (Basse)
Albums
1975 : “Clearlight symphony (Virgin)
1975 : “Forever blowing bubbies” (Virgin)
1976 : “Les comtes du singe fou” (Isadora Records)
1978 : « Visions » (Polydor)
1990 : “Symphony 2” (Mantra)
1994 : “In your hands” (Legend Music)
2003 : “Infinite symphony” (Clearlight Music)
2014 : “Impressionist symphony” (Gonzo Multimédia)

Laisser un commentaire

Genre

Années

Villes

Alphabétique

  • 1-9
    (17)
  • A
    (103)
  • B
    (123)
  • C
    (111)
  • D
    (109)
  • E
    (68)
  • F
    (68)
  • G
    (55)
  • H
    (54)
  • I
    (26)
  • J
    (38)
  • K
    (46)
  • L
    (79)
  • M
    (138)
  • N
    (54)
  • O
    (34)
  • P
    (88)
  • Q
    (3)
  • R
    (70)
  • S
    (169)
  • T
    (94)
  • U
    (17)
  • V
    (44)
  • W
    (41)
  • X
    (4)
  • Y
    (7)
  • Z
    (17)