Rock Made in France

Encyclopédie du Rock

Clock n’Works

Des riffs et des solos. Pas la peine d’insister pour voir dans Clock n’Works les dignes héritiers des Stones et de Led Zep. Après deux années passées à composer dans une chambre de bonne et à jamer dans des soirées entre potes, Max et Kevin franchissent les pas avec Jérôme à la basse et Vivien à la batterie. Le groupe est alors prêt pour la scène avec, en 2008, le Gibus pour rampe de lancement. Merci le tremplin Emergenza ! Les morceaux rodés à l’exigence du live, le groupe s’auto finance un premier EP en 2010. Un an plus tard, le second est édité chez Osorno Records avec la même exigence de l’urgence et du travail bien fait. Car Clock n’Works est bien parti pour dépoussiérer la petite clique des poseurs de banlieue et dynamiter une scène qui n’a jamais dépassé le lait 3ème âge pour bébés rockeurs en mal de puberté. Le troisième EP le confirme en mars 2013.


A ranger entre Lucid Ann et Bow Low
A écouter sur Myspace
A entendre en interview
A suivre sur Facebook

 

Fiche technique de Clock n’Works

Ou : Paris

Quand : depuis 2006

Genre : Rock

Line up

Max (Chant) – Kevin (Guit) – Jérôme (Basse) – Vivien (Batterie)

Albums

2010 : EP « No time to meet the pastor » (Auto production)
2011 : EP « However you wanna call it » (Osorno Records)
2013 : EP « Midnight talking » 

Tagged

Laisser un commentaire

Genre

Années

Villes

Alphabétique

  • 1-9
    (17)
  • A
    (103)
  • B
    (123)
  • C
    (111)
  • D
    (110)
  • E
    (68)
  • F
    (68)
  • G
    (56)
  • H
    (55)
  • I
    (26)
  • J
    (38)
  • K
    (46)
  • L
    (79)
  • M
    (138)
  • N
    (55)
  • O
    (34)
  • P
    (89)
  • Q
    (3)
  • R
    (70)
  • S
    (170)
  • T
    (94)
  • U
    (17)
  • V
    (44)
  • W
    (41)
  • X
    (4)
  • Y
    (7)
  • Z
    (17)