Rock Made in France

UNICEF

Encyclopédie du Rock

Diesel

Un groupe de rock économique qui carbure et qui fait du bruit”. Un slogan d’époque qui n’empêche pas  que le réseau de distribution de Diesel fonctionne au super. Jugez plutôt : Olivier Caudron aka Olive, devient le leader charismatique de Lili Drop, Jean-Louis Duret rejoint Little Bob Story qui coopte quelques mois plus tard François Géhin avec qui il a croisé le fer au sein de la formation de Levallois-Perret.  Une formation qui ne va éditer qu’un seul album en 1979. Deux faces d’excellent boogie-rock qui tombent cependant en plein prémices de la Téléphone mania balayant tout sur son passage.
A leur début, même si Olivier Candron et ses copains de collège (Alain Plume et Max Picout) s’entendent à merveille, les sujets de discorde deviennent nombreux entre le futur Olive et Théo Mattéoti, entre le punk et l’amateur de Bob Seger… Et Olive est débarqué fin 1977.
Pour toutes ces raisons et une autre, Diesel restera quand même dans la petite encyclopédie du Rock made In France. En effet, en 1980, Corine et Jean-Louis de Téléphone glissent à l’oreille de Dani en mal de contrat et d’activité que deux de leurs copains tournent dans un groupe qui vient de perdre leur chanteur. Il s’agit bien sûr de Diesel. Dani répètent alors quelques mois avec eux, mais la sauce ne prend pas. La chanteuse aura quand même le temps de composer un morceau et de se produire dans plusieurs clubs de la région de Ville Dieu. Quand en 1981 l’unique 45t commun sort, Dani est déjà loin.

A ranger entre Factory et  Ganafoul 

Avant Diesel
Avec Alain Plume, Max Picout et le futur Téléphone Jean-Louis Aubert, Olivier Caudron créé le groupe Masturbation en 1970 à Neuilly-sur-Seine.

Que sont-ils devenus ?
Olivier Caudron aka Olive (1955 – 2006) créé Lili Drop en 1978.
Alain Plume sera aux percussions sur la dernière année d’existence de Lili Drop en 1982.
Frantz Magloire rejoint Little Bob Story sur la tournée de 1982. Ensuite on le voit dans les groupes “Mac And the Boys” et “Goods Sons”. Comme musicien de studio, il enregistre avec Philippe Léotard, Patrick Timsit, Françoise Hardy… Mais aussi de nombreux jingles de pub, des musiques de courts-métrages, de téléfilms sans oublier une série pédagogique réalisée par la Cité des sciences et de l’industrie. Aujourd’hui encore on peut le croiser dans les clubs de blues parisiens sous le nom de “Mad’in Frantz”.
Jean-François joue également avec Little Bob Story sur la tournée de 1981.
Dominique Forestier devient le sonorisateur de Téléphone sous le nom de Cowboy.

Fiche technique de Diesel
Ou : Levallois Perret
Quand : entre 1977 et 1981
Genre : Rock
Line up
1977 : Olivier Caudron aka Olive (Guit) – Alain Plume (Batterie) – Antoine Mattéodo (Chant) – Frantz Magloire  aka Jean-Louis Duret (Guit) – Max Picout (Basse)
Fin 1977 : Antoine Mattéodo (chant) – Frantz Magloire aka Jean-Louis Duret (Guit) – Max Picout (Basse) – Alain Plume (Batterie) – Jean-François (Piano) – Alain (Sax).
1980 : Frantz Magloire aka Jean-Louis Duret (Guit) – Max Picout (Basse) – Alain Plume (Batterie) – Jean-François (Piano) – Alain (Sax) – Dani (Chant)
A aussi joué
Dominique Forestier (Guit)
Albums
1977 : SP flexible vinyle blanc « Route 77 / PTT » (Auto production) – 500 ex.
1979 : « Diesel » (Polydor)
1980 : SP « Barbès Pigalle » (Polydor)
1981 : SP « Mille morceaux / Coeur de métal » (Polydor) avec Dani

Tagged , , , , , , ,

Genre

Années

Villes

Alphabétique

  • 1-9
    (17)
  • A
    (103)
  • B
    (123)
  • C
    (111)
  • D
    (107)
  • E
    (68)
  • F
    (67)
  • G
    (55)
  • H
    (54)
  • I
    (26)
  • J
    (38)
  • K
    (46)
  • L
    (79)
  • M
    (137)
  • N
    (53)
  • O
    (34)
  • P
    (88)
  • Q
    (3)
  • R
    (70)
  • S
    (169)
  • T
    (93)
  • U
    (17)
  • V
    (44)
  • W
    (41)
  • X
    (4)
  • Y
    (7)
  • Z
    (17)