Rock Made in France

Encyclopédie du Rock

Dirty Side

Qui peut se vanter d’une tournée en URSS (avant la chute du mur !) dont 5 dates à Leningrad devant 10 000 personnes chaque soir ? Dirty Side bien sûr ! Côté musique, rien de révolutionnaire : un hard rock spontané et rapide avec 11 morceaux en trente minutes sur l’unique album des Cannois sorti en 1989. Pourtant, l’aventure ne s’arrête pas. Au printemps 1991, Emmanuel Cottalorda (aka Kerry Lords) remonte le groupe au printemps 1991 avec Oliver Campana (aka Johnny Dolls), Jim Wild et Miko Scalco. Un second LP de 9 titres est même enregistré au studio Marylin de Cagnes sur Mer (French Riviera) que New Musidisc propose de sortir. Le deal excluant un tour support n’intéresse pas le groupe. Dirty Side prend néanmoins la route en France pendant quelques mois. Le magazine Metal Hammer s’en fait l’écho, mais n’empêche pas le splitte définitif à l’automne 1992. Kerry préférant reprendre ses études…

A ranger entre ACE et Fisc


Avant Dirty Side
: ACE pour Olivier Gavelle


Que sont-ils devenus ?

Olivier Gavelle joue avec Tribal, Slam puis Kragens depuis 2000.
Le bassiste est devenu Barman
Emmanuel Cottalorda continue la musique. Il connaît un certain succès dans les pays francophones (N°1 huit semaines au Québec) avec le titre « Danser sur la lune ».
Serge Rolland et Lee Mone jouent du Punk Rock dans Paalmer

Oliver Campana part vivre de sa musique 12 ans à Londres. En 2001 il revient en Provence et monte le groupe Drop-O-Rama avec qui il sortira 3 albums. En 2005, il monte le groupe RIME en Angleterre. Aventure qui s’arrête en 2007. A partir de 2008, il joue la carte de la carrière solo avec notamment Miko Scalco à la batterie.
Jim Wild poursuit la musique dans différents groupe de Métal.
Miko Scalco monte le groupe Kaïlash joue dans Bad Times, Dugs, Pornomatic, puis rejoint Olivier Campana à son retour de France. Ensuite c’est le rappeur Fitzroy avec qui il tourne encore en 2017. A noter qu’il a aussi accompagné des artistes et groupes français comme Louis Bertignac, Aston Villa, Faudel, Pascal Obispo, Hocus Pocus… et internationaux : Youssou N’Dour, Saga, Boy Georges, Toure Kunda, etc. Beau palmarès !


Fiche technique de Dirty Side
Ou : Cannes
Quand : 1988 – 1990 puis 1991 – 1992
Genre : Hard Rock
Line up
Emmanuel Cottalorda aka Kerry Lords (Guit) – Serge Rolland (Guit) – Olivier Gavelle (Batterie)
1991 : Oliver Campana aka Johnny Dolls (Chant) – Emmanuel Cottalorda aka Kerry Lords (Guit) – Jim Wild (Basse) – Miko Scalco (Batterie)
Album
1989 : “Dirty side” (New Musidisc)

Tagged

Laisser un commentaire

Genre

Années

Villes

Alphabétique

  • 1-9
    (17)
  • A
    (103)
  • B
    (123)
  • C
    (111)
  • D
    (110)
  • E
    (68)
  • F
    (68)
  • G
    (56)
  • H
    (55)
  • I
    (26)
  • J
    (38)
  • K
    (46)
  • L
    (79)
  • M
    (138)
  • N
    (55)
  • O
    (34)
  • P
    (89)
  • Q
    (3)
  • R
    (70)
  • S
    (170)
  • T
    (94)
  • U
    (17)
  • V
    (44)
  • W
    (41)
  • X
    (4)
  • Y
    (7)
  • Z
    (17)