Rock Made in France

UNICEF

Encyclopédie du Rock

Epsylon

Tout commence en 1979 au lycée Vitryat de Vitry-le-François sous le nom de Silver. Le groupe de Hard champenois se mue en Epsylon en 1982 avec l’arrivée de l’alsacien Eric Schertzinger à la batterie. Dès lors, après l’enregistrement de 2 démos (en 1982 et 1983), la fabrique de Métal se lance à l’assaut des salles de concert de la région jusqu’à faire la première partie de… Francis Lalanne ! Conséquence : ils sont repérés par Devil’s Records. Comme quoi… Le deal leur permet de figurer sur une compilation Hard en bonne compagnie (ADX, Sortilège, Vulcain, Square, Killers, Der Kaiser, Morsure et Strattson), de tourner en France et de réaliser leur premier album. Epsylon prend la grosse tête ? Une chose est sûr, le groupe décide de chanter en anglais et intègre un clavier en la personne de Kevin White. La sauce ne prend pas et Franck Roumier finit par se lasser d’être le bouc émissaire de la piètre qualité de production de l’album. En 1986, il quitte le groupe suivit du batteur. Ils sont respectivement remplacés par Félix Carbone et Xave Russel (deux anciens Yugg’s également chez Devil’s Records). Quelques mois plus tard Kevin White est à son tour remplacé par Rick Renaut. C’est ce line up qui participe à quelques émissions de TV locales (F3 Alsace, Décibel) et enregistre en 1987 une maquette en vue du second album avec Hervé Sarthou àla basse. Il faut attendre 1989 pour que l’album voit le jour, et faute de promo, précipite la chute presque programmée du groupe après le départ de Fred Rochette au début de l’année 1990.

A ranger entre Sortilège et Fisc 

Avant Epsylon : Silver (premier nom du groupe entre 1979 et 1982) – Yugg’s (Félix Carbone et Xave Russel)

Que sont-ils devenus ?
Alain Quenoy intègre Farenheint.
Fred Rochette est devenu producteur. Il a joué pour Johnny Hallyday en 1989 puis au sein des Fifty One’s avec qui il sort 4 albums. En 2010, il joue de la guitare et produit La Source (1 album)
Franck Roumier poursuit ses études de psycho, s’installe à Toulouse où il monte une société d’ergonomie.
Eric Brocard a joue avec le groupe Rosy
Eric Schertzinger et Philippe Haudidier sont revenus dans la Marne et pratiquent encore.

Fiche technique d’Epsylon
Ou : Vitry-Le-François
Quand : entre 1982 et 1990
Genre : Hard Rock
Line up
1982 : Fred Rochette (Guit) – Philippe Haudidier (Basse) – Franck Roumier (Chant) – Eric Schertzinger (Batterie) – Alain Quenoy (Guit)
1982 : Fred Rochette (Guit) – Philippe Haudidier (Basse) – Franck Roumier (Chant) – Eric Schertzinger (Batterie) – Eric Brochard aka Souris (Guit)
1985 : Fred Rochette (Guit) – Philippe Haudidier (Basse) – Franck Roumier (Chant) – Eric Schertzinger (Batterie) – Eric Brochard aka Souris (Guit) – Kevin White (Claviers)
Avril 1986 : Fred Rochette (Guit) – Philippe Haudidier (Basse) – Eric Brochard aka Souris (Guit) – Kevin White (Claviers) – Félix Carbone (Chant) – Xave Russel (Batterie)
Novembre 1986 : Fred Rochette (Guit) – Philippe Haudidier (Basse) – Eric Brochard (Guit) – Félix Carbone (Chant) – Xave Russel (Batterie) – Rick Renaut (Claviers)
1987 : Fred Rochette (Guit) – Eric Brochard aka Souris (Guit) – Félix Carbone (Chant) – Xave Russel (Batterie) – Rick Renaut (Claviers) – Hervé Sarthou (Basse)
Albums
1985 : « Epsylon » (Devil’s Records)
1989 : « Second Round » (Devil’s Records)

Tagged

Laisser un commentaire

Genre

Années

Villes

Alphabétique

  • 1-9
    (17)
  • A
    (103)
  • B
    (123)
  • C
    (111)
  • D
    (107)
  • E
    (68)
  • F
    (67)
  • G
    (55)
  • H
    (53)
  • I
    (26)
  • J
    (38)
  • K
    (46)
  • L
    (79)
  • M
    (137)
  • N
    (53)
  • O
    (34)
  • P
    (88)
  • Q
    (3)
  • R
    (70)
  • S
    (169)
  • T
    (93)
  • U
    (17)
  • V
    (44)
  • W
    (41)
  • X
    (4)
  • Y
    (7)
  • Z
    (17)