Rock Made in France

UNICEF

Encyclopédie du Rock

Factory

Deux faits de gloire pour les « Rolling Stones de Givors » : l’interprétation de la comédie musicale « Cache ta Joie » écrite par l’auteur de roman noir Jean-Pierre Manchette et l’enregistrement du disque éponyme dans les studios de Boulogne en même temps que les… Rolling Stones. Il parait qu’un coût de cymbale aurait été donné par un des Stones sur cet album. Un sommet pour un groupe qui débuta en reprenant Les Pierres Qui Roulent !
Les faibles ventes n’entament pas la foi de Factory qui signe deux titres pour le film « Le Bahut va craquer ». En 1982, le titre « A la claire fontaine » fonctionne bien avec plusieurs passages TV à la clé qui pousse le groupe à continuer malgré le décès du bassiste dans un accident de voiture. Peu de concerts et l’absence de maison de disques sonne le glas. Deux titres sont néanmoins enregistrés en cette fin 1982. Titres que l’on retrouve sur la compilation de 1992. En 1986, le groupe se reforme autour d’Yves Matrat et de Lahmi « Puce » Saïbi avec 4 nouveaux musiciens. Plusieurs compositions sont sur bandes, mais rien de sort. En 1988, la nouvelle équipe met la clé sous la porte. Mais ce n’est sans compter l’obstination de quelques uns dont Lahmi « Puce » Saïbi qui avec Antoine « Baps » Alba, Alain Pierre et Philippe redonnent vie à Facto dans les années 2000.

A ranger entre Diesel et Ganafoul
Factory et le rock à Lyon

Avant et pendant Factory : Ganafoul (Edouard Gonzalès, Yves Rotacher, Philippe Veau)

Que sont-ils devenus ?
Yves Matrat continue une discrète carrière solo entre variété et théâtre
Edouard Gonzalès et Chris Rothacher fondent Killdozer en 1976
Yves Rothacher fera de nombreux allers retours entre Ganafoul et Factory
En 1982, Lahmi Saïbi rejoint Jacques Bon qui tente de reformer Ganafoul. Ensuite c’est l’aventure Colophane, un groupe de Blues qui perdure encore aujourd’hui.
Philippe Veau meurt dans un accident de voiture en 1982.

Fiche technique de Factory
Ou : Givors
Quand : entre 1975 et 1982 – Reformation de 1986 à 1988
Genre : Rock
Line up
1975 : Yves Matrat (chant) – Lahmi « Puce » Saïbi (Guit) – Edouard « Doo Doo » Gonzalès (Guit) – Chris Rothacher (Basse) – Yves Rothacher (Batterie) – Antoine « Baps » Alba (Batterie).
1976 : Yves Matrat (chant) – Lahmi « Puce » Saïbi (Guit) – Antoine « Baps » Alba (Batterie) – Denis Fusi (Guit) – Philippe « Fourmi » Veau (Basse).
1977 : Yves Matrat (chant) – Lahmi « Puce » Saïbi (Guit) – Antoine « Baps » Alba (Batterie) – Philippe « Fourmi » Veau (Basse).
1978 : Yves Matrat (chant) – Lahmi « Puce » Saïbi (Guit) – Philippe « Fourmi » Veau (Basse) – Yves Rothacher (Batterie) – Gianni Usaï (Guit)
1982 : Yves Matrat (chant) – Lahmi « Puce » Saïbi (Guit) – Yves Rothacher (Batterie) – Gianni Usaï (Guit) – Gwen (Basse)
Albums
Factory
1977 : SP « End of night / On the road »
1977 : « Black stamp »
1979 : “Cache ta joie” (Pathé Marconi)
1980 : « Sur la côté » (Pathé Marconi)
1981 : BO « La bahut va craquer » (Pathé Marconi)
1982 : « Roulez jeunesse » (Pathé Marconi)
1982 : SP « A la claire fontaine » (Pathé Marconi)
1992 : Compilation « Bande à part »
Facto
2009 : « Y’a pas de raison » (Facto Prod)

Tagged

2 thoughts on “Factory

Laisser un commentaire

Genre

Années

Villes

Alphabétique

  • 1-9
    (17)
  • A
    (103)
  • B
    (117)
  • C
    (108)
  • D
    (106)
  • E
    (68)
  • F
    (67)
  • G
    (54)
  • H
    (53)
  • I
    (25)
  • J
    (38)
  • K
    (46)
  • L
    (78)
  • M
    (136)
  • N
    (53)
  • O
    (34)
  • P
    (87)
  • Q
    (3)
  • R
    (70)
  • S
    (167)
  • T
    (93)
  • U
    (17)
  • V
    (44)
  • W
    (41)
  • X
    (4)
  • Y
    (7)
  • Z
    (17)