Rock Made in France

Encyclopédie du Rock

Hifiklub

L’histoire est simple : Hi-Fi Killers se sépare en 2005, la section rythmique persiste, recrute un guitariste, se baptise Hifiklub en 2006 et auto produit un album en 2007. Tout pourrait s’arrêter là, si ce n’est l’excellente tenue de leur pop rock et… cette facilité à inviter sur chaque morceau un musicien extérieur au groupe comme Lengendary Tigerman (chanteur de Wraygunn), Lone Vein, Robert Aaron qui a travaillé avec David Bowie, Mick Jagger, WuTang, Chic, Blondie… Excusez du peu. Mieux. Cette véritable signature sonore permet aux frenchies de prendre l’avion pour New York et de mixer « French accent » avec Earl Slick qui n’est autre que le producteur, guitariste et collaborateur de David Bowie, Ian Hunter, John Lennon, etc.
En 2009, Hifiklub continue de picorer les expériences des uns et des autres. En mars, le groupe s’enferme plusieurs jours en studio avec Lee Ranaldo (Sonic Youth) pour sortir le premier EP d’une trilogie à venir. Un autre titre sort sur le best of de Lio ou encore ces morceaux à venir où l’on retrouve Alain Johannes des Queens of the Stone Age. Bref, sorti en 2010, le second album est au rendez-vous : explosif, efficace et multiple ! Dans les bacs fin 2012, le troisième opus « Coast to coast » sonne l’heure d’une pop un peu plus noisy aux refrains toujours aussi accrocheurs. L’année 2016 est cette fois marquée par deux albums. Le premier « Don’t give up » tend une nouvelle fois un fauteuil à un invité. Ils sont deux pour l’occasion : Jad Fair et KPTMichigan pour un résultat toujours expérimental, mais aux repères presque pop. Pour le second rendez-vous, le siège de l’hôte est occupé par tout un stade, celui de Mayol de Toulon ! Logique au pays du rugby. En 2017, ils partent en Corse enregistrer « Infernu » en compagnie du guitariste Jean Marc Montera, le saxophoniste André Jaume, et du chanteur Jérôme Casalonga. Ce n’est pas un simple voyage, mais une véritable immersion dans la musique traditionnelle du pays. Hifiklub met ici en avant son côté acoustique en le mariant avec la cetera par exemple. Résultat, la musique rock à la fois sombre, lourde et répétitive trouvent un véritable écho avec les chants en langue Corse.

A ranger entre Phoenix et Hushpuppies parfois saupoudré d’une pincée de clubing et d’expérimental
A suivre sur Facebook et sur Twitter
A écouter sur Soundcloud

Avant Hifiklub : Hi-Fi Killers (Laugier, Benito)

Fiche technique de Hifiklub
Ou : Hyères
Quand : depuis 2006
Site internet
Genre : Rock
Line up
2008 : Régis Laugier (Basse, Chant) – Nicolas Morcillo (Guit) – Luc Benito (Batterie)
2012 : Régis Laugier (Basse, Chant) – Arnaud Maguet (Visuels) – Nicolas Morcillo (Guit) – Pascal Abbatucci Julien (Batterie)
2017 : Régis Laugier (Basse, Chant) – Arnaud Maguet (Visuels) – Nicolas Morcillo (Guit) – Pascal Abbatucci Julien (Batterie) – Jean-Loup Faurat,(Guit)
Albums
2007 : « French accent » (Parallel Factory)
2010 : « How to make friends » (The maquis)
2012 : « From coast to coast » (Parallel Factory / Abeille)
2014 : EP “Vacanze in Pigna » (Casa Editions)
2014 : EP « Plans Make gods laugh » (Parallel Factory)
2016 : « Don’t give up » (Joyful Noise Recording)
2016 : « Mayol » (Parallel Factory)
2016 : EP “Double Doom Quartet » (Subsound Records)
2017 : « Infernu » (Casa Musicale / Socadisc),
Autres EP et singles (voir leur site internet)

Tagged , , ,

Laisser un commentaire

Genre

Années

Villes

Alphabétique

  • 1-9
    (17)
  • A
    (103)
  • B
    (123)
  • C
    (111)
  • D
    (110)
  • E
    (68)
  • F
    (68)
  • G
    (56)
  • H
    (55)
  • I
    (26)
  • J
    (38)
  • K
    (46)
  • L
    (79)
  • M
    (138)
  • N
    (55)
  • O
    (34)
  • P
    (89)
  • Q
    (3)
  • R
    (70)
  • S
    (170)
  • T
    (94)
  • U
    (17)
  • V
    (44)
  • W
    (41)
  • X
    (4)
  • Y
    (7)
  • Z
    (17)