Rock Made in France

UNICEF

Encyclopédie du Rock

Joyliner

joylinerAprès 15 ans d’existence, Joyliner sort son premier album. Il aura fallu attendre une ribambelle d’EP pour connaître le plaisir sur la longueur. Depuis, le quartet semble y prendre goût puisqu’il renouvelle l’exercice en 2015 avec « Count to ten ». Et toujours ce parfait équilibre entre REM et The Pavement qui signe la griffe du combo parisien… Ou presque puisqu’ils viennent tout autant du Val de Marne et de Seine Saint Denis que de Paris. En revanche, c’est une fidélité à toute épreuve qui les lie à Angers et au Black Box Studio créé par Ian Burgess (mort en 2010) et repris de main de maître par Peter Deimel qui a enregistré tous les albums du groupe. Cela fait donc 20 ans que Joyliner enregistre ces petits instants de grâce rock’n’roll, sans jouer les racoleuses participatives ni se prostituer devant un label. Une liberté qui a un prix (aucune distribution sérieuse et un job comme alibi), mais qui réserve un grand courant d’air frais pour peu qu’on ait la chance de dénicher une de leur pépite.

A ranger entre Les Soucoupes Violentes et Tanger
A suivre sur Facebook

Fiche technique de Joyliner
Ou : Paris
Quand : depuis 1996
Site Internet
Genre : Rock
Line up
Richard Baron (Guit, Chant) – Nicolas Duthuillé (Guit) – Eric Dupérier (Basse) – JP Baron (Batterie)
Albums
1996 : K7 Démo
1996 : EP Démo
1998 : EP « Cant see »
1999 : EP « Permanent transparent »
2002 : EP « Science friction »
2004 : EP « Land locked »
2007 : EP « Not all is lost »
2011 : « Mental »
2015 : « Count to ten »

Laisser un commentaire

Genre

Années

Villes

Alphabétique

  • 1-9
    (17)
  • A
    (103)
  • B
    (121)
  • C
    (110)
  • D
    (107)
  • E
    (68)
  • F
    (67)
  • G
    (54)
  • H
    (53)
  • I
    (26)
  • J
    (38)
  • K
    (46)
  • L
    (79)
  • M
    (136)
  • N
    (53)
  • O
    (34)
  • P
    (88)
  • Q
    (3)
  • R
    (70)
  • S
    (168)
  • T
    (93)
  • U
    (17)
  • V
    (44)
  • W
    (41)
  • X
    (4)
  • Y
    (7)
  • Z
    (17)