Rock Made in France

UNICEF

Encyclopédie du Rock

L-Dopa

Première étape : se faire connaître. Le nom de L-Dopa aide (médicament pour lutter contre la maladie de Parkisson). Plus sûrement, l’EP auto produit « Bozzo Tango » sert comme il se doit l’objectif puisqu’il permet les premières retombées presse et une tournée. Deuxième étape : l’album. C’est fait en 2004 sur le label du groupe Flying Rats créé à cet effet. Troisième étape : approcher d’un peu plus près le monde des professionnels. Un titre démo est retenu par Virgin Média pour une de ses compil’ et le second album est mis en boîte avec l’aide d’Edouard Bonan, ingénieur du son de Nosfell. Un EP de cet opus est commercialisé et permet d’assurer la première partie d’une des légendes du Stoner américain : Brant Bjork (Kyuss, Fu Manchu…) et de No One Is Innocent. Résultat, l’album « Pachyderme garage » intéresse Comotion Musique qui le distribue partout en France début 2008. A suivre…
Mais pour nous, la première étape a été de classer le groupe dans un de nos fameux tiroirs. Le Stoner l’a emporté (la faute à Brand Bjork ?), mais L-Dopa aurait tout aussi bien pu se retrouver étiqueté Rock ou Fusion. A vous de juger.


A ranger entre Royal Bubble Orchestra (pour le côté Stoner) et Dionysos (pour le violon… et la folie musicale)
A écouter sur Myspace et sur Bandcamp 

 

Fiche technique de L-Dopa 

Ou : Paris
Quand : depuis 2000
Genre : Stoner
Line up
Eddie Vader (Chant, Guit) – Erik Maunoury (Batterie) – Guillaume Magne (Guit) – Yannick Bailly (Basse) – Loran Bozic (Violon)
Albums
2001 : EP “Bozzo Tango” (Auto Production)
2004 : “Mademoiselle Al Dente” (Flying Rats) – 1500 ex.
2008 : “Pachyderme garage” (Comotion Musique / May I Records / Flying Rats)

Tagged

Laisser un commentaire

Radio

la WebRadio

Les bonnes infos







Marketplaces