Rock Made in France

NG Création, Agence web paris, application web et mobile

Encyclopédie du Rock

Les Problèmes

Au début était Les Rebelles (où Les Tarés lorsqu’ils accompagnent Ronnie Bird) qui s’épuisent et se morfondent dans des petits clubs de province faute de propositions dans leur Paris natal. C’est leur copain Christian Feschner qui les sort de là. Directeur Artistique chez Vogue, il recherche les Rolling Stones français.et les signe. Le premier 45t 4 titres est en cours d’enregistrement lorsqu’il leur propose d’accompagner un des ses jeunes poulains appelé Antoine (alias Pierre Muraccioli). Quelques répétitions rue de Lappe plus tard et Les Problèmes sont fin prêts pour enregistrer le premier album de l’étudiant à L’Ecole Centrale (diplômé en 1966 !) sous le nom d’Antoine et Les Problèmes. Pas de quoi nourrir un musicien, mais suffisamment intéressant pour décider d’en faire un métier et de partir jouer au Portugal, pays natal de Luis Rego. Or, ce même Luis Rego a oublié sa condition de déserteur au pays de Salazar. A peine franchi la frontière portugaise et la vieille estafette est soulagée du guitariste, immédiatement arrêté par la Police politique (PIDE) du pays en février 1966. Pendant deux mois, le groupe va donner des concerts et tout tenter pour l’extraire de sa prison. Mais ce sont eux qui sont invités à regagner la France manu militari. De retour à Paris, ils découvrent que le titre « Les élucubrations d’Antoine » est N°1 eu Top et que plusieurs Olympia sont programmés ! Luis Rego est alors remplacé par l’ancien chanteur des Tarés, Jacques Dautriche. C’est avec lui que sont enregistrés deux nouveaux Super 45t. Des titres qu’ils interprètent en première partie d’Antoine à chacun de ses concerts avant de revenir l’accompagner en seconde partie. Après l’Olympia, suit une tournée hexagonale où la vie de stars avec garde du corps rythme leurs nuits blanches et leurs concerts souvent colorés de jets de tomates (et plus si affinités) par les fans de Johnny Hallyday. Antoine ne chante-il pas que Johnny serait mieux en cage à Médrano ? Pour cette tournée post Olympia, Luis Rego est à nouveau à son poste, fraîchement libéré des geôles lisboètes. Pendant 1 an, la tournée des grands ducs va les propulser sur le devant de la scène médiatique. Et c’est à l’occasion d’une soirée organisée par le radio Europe1 que Gérard Rinaldi pastiche un titre d’Antoine avec l’accent du terroir… Les Charlots venaient inconsciemment de naître. Pour l’heure et sous le nom des Problèmes, les concerts continuent, seuls où en première partie des… Rolling Stones pour plusieurs dates dans le sud de la France. A noter qu’avec Téléphone, ils seront un des rares groupes français à ouvrir pour les Stones !
Fin 1966, le service militaire entre deux gendarmes rattrape Donald Rieubon. Un coup dure pour lui et le groupe qui le remplace par William Ollivier. C’est avec ce dernier que Les Problèmes et Antoine se produisent au Québec et en Italie. Une tournée qui marque la fin de l’aventure et la fin des Problèmes. Début des Charlots, mais ceci est une autre histoire.
Au total, Les problèmes auront sortis 3 EP sous leur nom et un album avec Antoine. A la même époque, ils enregistrent aussi avec Sullivan, Berthe, etc. Car ils sont aussi considérées comme un des deux principaux groupes des artistes Vogue. L’autre étant   El Toro et les Cyclones emmené par Jacques Dutronc, .
A noter qu’en 1988, Antoine et Les Problème (avec Jean Sarrus, Gérard Filippelli, Luis Rego et Donald Rieubon).remettent le couvert le temps d’un disque où ils reprennent leur vieux répertoire. La preuve en image.


A ranger entre El Toro et les Cyclones et Les Fantômes 

Avant Les Problèmes
Jean Sarrus et Gérard Rinaldi (au sax) ont joué au sein des Rebelles qui accompagnent entre autres Dick Rivers et deviennent Les Tarés (sans Gérard Rinaldi parti au service militaire) lorsqu’ils accompagnent Ronnie Bird en 1964. Gérard Filippelli jouait avec Mick Harvey, mais aussi avec Les Trèfles.

Que sont-ils devenus ?
Les Charlots pour Gérard Rinaldi, Luis Rego, Gérard Filippelli et Jean Sarrus. Autrement et plus en détail :

Gérard Rinaldi (1943 – 2012). Après les Charlots qu’il quitte en 1986, Gérard Rinaldi fait une carrière dans le doublage de films et connait à nouveau le succès comme acteur dans la série télé « Marc et Sophie ».
Luis Rego quitte Les Charlots en 1971 pour se consacrer à 100% au métier d’acteur et tourner notamment pour certains films des… Charlots !
Jean Sarrus continue à faire vivre Les Charlots : gala (« Age tendre et tête de bois » en 2009 avec Gérard Rinaldi), conférences, biographie « 100% Charlot »… Il organise plusieurs festivals de musique Country et anime une émission sur ce thème sur Paris Première puis à la radio En 2013, on peut l’entendre aux Grosses Têtes de RTL
Gérard Filippelli se retire un peu du métier. On a pu néanmoins l’entendre et le voir en 2013 dans le groupe King Biz en hommage aux Roling Stones. Il joue toujours à la MJC de Nanterre au sein des « Canards de l’Espace » !
William Ollivier continue avec Antoine et lui monte un nouvel orchestre où jouera notamment un certain Herbert Léonard (ex Lionceaux) à la guitare.
Après son service militaire, Donald Rieubon jouera dans Gong, puis au sein du groupe de Hard Rock Labyrinthe (1970-1973), Tartempion et les Visitors puis accompagnera Nino Ferrer.
Jacques Dautriche devient Sullivan et sort un album sous ce nom en 1967. Album signé chez Vogue et produit par… Christian Feschner ! En 1983, il tente un retour avec le 45t « Anita / Ma fille ».

Fiche technique des Problèmes
Ou : Paris
Quand : entre 1965 et 1966
Genre : Rock
Line up
Gérard Rinaldi (Chant, Percussions) – Luis Rego (Guit) – Gérard Filippelli (Guit) – Jean Sarrus (Basse) – Donald Rieubon (Batterie)
1966 (pendant le séjour en prison de Luis Régo) : Gérard Rinaldi (Chant, Percussions) – Jacque Dautriche (Guit) – Gérard Filippelli (Guit) – Jean Sarrus (Basse) – Donald Rieubon (Batterie)
1966 : Gérard Rinaldi (Chant, Percussions) – Luis Régo (Guit) – Gérard Filippelli (Guit) – Jean Sarrus (Basse) – William Ollivier (Batterie)
Albums
Les Problèmes
1965 : EP « Je ne vois rien / Il suffira d’un rien / Si c’est la nuit / Passe ton chemin » (Vogue)
1966 : EP « Pop jerk / Pas adieu / On s’en fout / Ballade à Luis Rego » (Vogue)
1966 : EP « Contre-élucubrations problématiques (Problèmes + Antoine) / Ce monde existe (Problèmes) / Dodécaphonie (Problèmes) / Je dis ce que je pense et je vis comme je veux (Antoine) ». (Vogue)
Antoine et Les Problèmes
1966 : « Antoine rencontre Les Problèmes » (Vogue)
1988 : « Antoine retrouve Les problèmes » 


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Genre

    Années

    Villes

    Alphabétique

    • 1-9
      (18)
    • A
      (107)
    • B
      (129)
    • C
      (114)
    • D
      (113)
    • E
      (69)
    • F
      (70)
    • G
      (57)
    • H
      (57)
    • I
      (26)
    • J
      (38)
    • K
      (49)
    • L
      (80)
    • M
      (141)
    • N
      (55)
    • O
      (34)
    • P
      (93)
    • Q
      (3)
    • R
      (72)
    • S
      (177)
    • T
      (96)
    • U
      (18)
    • V
      (46)
    • W
      (44)
    • X
      (5)
    • Y
      (8)
    • Z
      (17)