Rock Made in France

UNICEF

Encyclopédie du Rock

Les Soucoupes Violentes

Les Soucoupes Violentes versent dans le rock garage. La signature d’un contrat chez New Rose les fera décoller quelque peu, sans pour autant définitivement abandonner la scène underground parisienne. Ceci dit eux, venaient de la banlieue nord… D’Argenteuil exactement, même si Stéphane Guichard habite Paris. C’est d’ailleurs lors de ses nombreuses pérégrinations banlieusardes par le train qu’il rencontre un certain Didier Wampas et s’aperçoivent qu’ils sont voisins (Paris 13ème) . Ils sont encore amis ! Toute cette bande se retrouve au au Jimmy, véritable CBJB parisien. En 1984, autour de Stéphane au chant et à la guitare se retrouvent Eric Coggiola (à la seconde guitare), Eric Boissel (basse) et Denis Baudrillart (batterie). Nous sommes en 1984 et Les Soucoupes Violentes sont nées. Ils mettent 4 titres en boîte au studio VW, le studio de Patrick Woindrich qui va voir défiler toute la scène parisienne. Ce 45t va pourtant marquer une première pause avec le départ d’Eric Coggiola. En 1986, Stéphane remonte le groupe avec Olivier Favre aka Flux à la basse et Aude Legrand aux claviers. Ensemble, ils enregistrent « Dans ta bouche… » toujours aux studio VW et sur la bel Tutti Frutti de Philippe Nevot qui vient de sortir le premier album des Wampas, ceux de Los Carayos, la compil Hot Chicas, etc. Toujours la même bande du Jimmy. Après la sortie de cet album (aux quatre reprises très 50’s provenant directement de la discothèque de la maman anglaise de Stéphane Guichard), le groupe change de bassiste et signe chez New Rose. Trois autres albums sortiront sur ce label culte parisien.
Pourtant, de sombres histoires de dopes et d’alcool finissent par lasser tout le monde en 1991, y compris le propre intéressé, Stéphane Guichard. Fin de l’épisode 1. En 2007, le même Stéphane relance la machine avec une nouvelle équipe et un nouvel album sorti en 2009 : « S’attendre au pire ». Un opus (très bien) enregistré par Jean Paul Vittori, ex batteur de Juliette et les Indépendants et producteur de Daniel Darc, Delaney Blue, etc.


A ranger entre les Dogs et Bijou
A écouter sur Myspace
A suivre sur Facebook

Avant Les Soucoupes Violentes
Senior Service, Les Responsables, Jim Murple, Tina cartier, Marabunta, Cherokees (Denis Baudrillard) – Plastic gang, Primates, l’Orchidée (Gilles Poussin) – Chatterton (Serge) – Marabunta, Cherokees (Christophe Baudrillard) – Dregs, Polaroid People (Franck Darmon) – Groggy Holly, Polaroid People (Manuel Bujan)

Que sont-ils devenus ?
Christophe Baudrillard intègre Les Wampas en 1993.

Son cousin, Denis Baudrillard, accompagne les French Lovers, Wrekless Eric, Tina Cartier (1985), créé le Jim Murple Mémorial en 1996. Il a également fait parti des Fantastic 3 et a joué avec Don Cavalli. Il est aussi la solution « batterie » dans Tony Truant & ses 2 Solutions sorti en 2003. En 2006, il est sur l’album « Rock’n’roll de proximité » du side project « La clinik du Dr Schultz » du chanteur de Parabellum.. On peut apercevoir Denis Beaudrillard sur cette vidéo accompagnant Bo Weavil en 2006 à Paris.

Stéphane Guichard soigne ses maux puis rejoue de la musique sous le nom d’Harpo.


Gilles Poussin
multiplie les expériences culturelles : musicien, libraire (chez
Parallèles pendant des années !), critique, scénariste, écrivain, fondateur de la revue Ogoun… Avec Christian Marmonnier (animateur de l’émission « Bulles Noires » sur Radio Libertaire), il coécrit l’histoire du magazine de BD Métal Hurlant sorti chez Denoël en 2005. A noter qu’en 1993, il accompagne Link Wray (avec Vincent Palmer de Bijou !!) sur une tournée française : la preuve.


Fiche technique des Soucoupes Violentes
Ou : Argenteuil
Quand : entre 1984 et 1991 – Reformation en 2007
Genre : Rock

Line up
1984
: Stéphane Guichard (Guit, Chant) – Eric Coggiola (Guit) – Eric Boissel (Basse) – Denis Baudrillart (Batterie)
1986Stéphane Guichard (Guit, Chant) – Olivier Favre aka Flux (Basse) – Denis Baudrillart (Batterie) – Aude Legrand (Claviers)
1987 : Stéphane Guichard (Guit, Chant) – Gilles Poussin (Basse) – Denis Baudrillart (Batterie) – Aude Legrand (Claviers)
1990 : Stéphane Guichard (Guit, Chant) – Serge Hoffman (Guit) – Christophe Baudrillard (Basse) – Denis Baudrillard (Batterie) – Elie Chemali (Claviers)
2007 : Stéphane Guichard (Guit, Chant) – Florian Herpe (Guit) – Franck Darmon aka Tintin (Basse) – Manuel Bujan (Batterie)
2014 :  Stéphane Guichard (Guit, Chant) – Franck Darmon aka Tintin (Basse) – Manuel Bujan (Batterie)
Anciens membres
Aude Legrand (Claviers), Flux (Basse), Gilles Poussin-Gardot (Basse), Dilip Magnifique (Batterie), Pierre-Jean Labous (Guit), Jean-Claude Scozzaro (Basse), Christophe Baudrillart (Basse), Eric Coggiola (Guit), Eric Boissel (Basse).
Albums
1984 : EP « Mercenaires » (Planète Interdite) – 1000 ex.
1987 : « Dans ta bouche » (Tutti Frutti) – 1500 ex.
1988 : SP « Rester au lit » (Tutti Frutti)
1989 : « Va savoir » (New Rose)
1989 : SP « Avec des yeux comme ça » (New Rose)
1990 : EP « Et pour un oui, et pour un non » (New Rose)
1991 : SP « L’imparfait » (New Rose)
1991 : « A des années lumières » (New Rose)
2009 : « S’attendre au pire » (Patate Records)
2015 : « Fort intérieur » (Auto production)

Tagged

Genre

Années

Villes

Alphabétique

  • 1-9
    (17)
  • A
    (103)
  • B
    (123)
  • C
    (111)
  • D
    (107)
  • E
    (68)
  • F
    (67)
  • G
    (55)
  • H
    (53)
  • I
    (26)
  • J
    (38)
  • K
    (46)
  • L
    (79)
  • M
    (137)
  • N
    (53)
  • O
    (34)
  • P
    (88)
  • Q
    (3)
  • R
    (70)
  • S
    (169)
  • T
    (93)
  • U
    (17)
  • V
    (44)
  • W
    (41)
  • X
    (4)
  • Y
    (7)
  • Z
    (17)