Rock Made in France

Encyclopédie du Rock

Les Thugs

les_thugs_1999Attention légende. Ils ont tous cités Les Thugs en exemple à commencer par Mano Negra et Noir Désir. Hostiles à la société de consommation, les frères Sourice et leur rock politiquement conscient et réellement alternatif ont toujours affirmé que la musique était pour eux une façon de ne pas pointer à l’usine. Résultat : un album tous les 2 ans, jamais surproduit, pas de promo, pas de photos,… mas une reconnaissance en France et à l’étranger ; aux Etats-Unis notamment où ils sont un des rares groupes européens à signer sur le mythique label Sub Pop qui a révélé Nirvana… Les « Hooligans » d’Angers mettent fin à leur existence à l’aube du XXIe siècle, non sans avoir créé de toute pièce la scène locale, inexistante avant leur arrivée. Oui, pendant un temps, Angers a rivalisé avec Le Havre ! Et si les ventes n’ont jamais dépassées la confidentialité, ils resteront comme une référence à l’image des Dogs de Rouen. Respect.
Nés au début des années 80, les Thugs étaient jusque-là connus comme étant des assassins rituels du Bengale adorateur de la déesse Kali. En 1983, les frères Sourice (Eric à la guitare et au chant, Christophe à la batterie – et aux interviews ! – Pierre Yves à la basse et leurs potes Thierry Méanard aux guitares) donnent une nouvelle dimension à ces étrangleurs de grands chemins. Une impressionnante dimension sonique avec un véritable mur de guitares servant de piste de décollage aux mélodies parfois pop de leurs chansons. Si l’anglais leur ferme certaines portes françaises, la langue de Shakespeare leur ouvre naturellement les scènes et bacs à disque du monde entier. A commencer par l’Angleterre puisque c’est le label britannique Vinyl Solution qui les signe dès leur deuxième album « Electric troubles » chez qui ils sortiront leurs disques pendant 10 ans ! En 1988, les créateurs du mythique label américain Sub Pop les voient au Festival Berlin Independance Days… Et n’en croient pas leurs yeux et leurs oreilles. Résultat : ils sont distribués aux Etats-Unis, tournent là-bas et finissent par sortir un album sur le label de Soundgarden, Nirvana, L7, Mudhoney, etc. De quoi surprendre tant l’attitude punk (et le rythme effréné) des angevins contraste avec l’origine 70’s du grunge US. Il était pourtant écrit que les Thugs ne seraient pas un groupe comme les autres. En décembre 1999, ils donnent leur dernier concert et raccrochent les guitares en pleine gloire.
Pourtant en 2008, après 9 ans de silence, Les Thugs retrouvent le chemin de la scène à l’occasion du 20ème anniversaire du label américain Sub Pop. Pour les (re)voir, une seule solution : avoir pris un billet d’avion pour Seattle. Hormis pour quelques petits malins qui ont pu assister à leurs concerts de chauffe à Paris. Sorti en mai 2012, un documentaire témoigne de l’événement. Voir la bande annonce. Dès lors, rien d’étonnant à ce qu’un (triple) live voit le jour en septembre de la même année.


A ranger entre Dogs et La Fraction

A écouter sur Myspace


Pendant Les Thugs
: Le disquaire devenu le label Black & Noir (Eric Sourice en 1989) où seront notamment produits Dirty Hands et Shaking Dolls

Que sont-ils devenus ?
Pierre-Yves et Eric Sourice montent Jive Puzzle.
Eric Sourice continue de gérer les affaires des Thugs. Il a aussi ouvert un magasin de jouets à Corbigny (La Tête à Toto) et bosse en parallèle pour l’administration de La Transverse qui est spécialisée dans les résidences d’artistes pour des spectacles de rue. En 2015, il monte le label Nineteen Something avec l’ex journaliste Frank Frejnik.

Fiche Technique des Thugs
Ou : Angers
Site internet
Quand : entre 1983 et 1999
Genre : Hardcore
Line up
1983 : Eric Sourice (Guit, Chant) – Thierry Méanard (Guit) – Gérald Chabaud (Basse) – Christophe Sourice (Batterie)
1988 : Eric Sourice (Guit, Chant) – Thierry Méanard (Guit) – Christophe Sourice (Batterie) – Pierre-Yves Sourice (Basse)
Albums
1986 : « Radical Hystery » (Closer)
1987 : « Electric troubles » (Vinyl Solution)
1988 : EP « Dirty white race » (Vinyl Solution)
1989 : “Still hungry, still angry” (Vinyl Solution)
1991 : “I.A.B.F.” (Vinyl Solution)
1993 : “As happy as possible” (Vinyl Solution)
1996 : “Strike” (Roadrunner)
1996 : Compilation “Hors d’oeuvre” (Sub Pop)
1997 : « Nineteen something » (Labels)
1999 : « Tout doit disparaître » (Labels)
2004 : Compilation « Road closed » (Crash Disques)
2012 : Live « Come on, people ! »

Tagged , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Genre

Années

Villes

Alphabétique

  • 1-9
    (17)
  • A
    (103)
  • B
    (123)
  • C
    (112)
  • D
    (110)
  • E
    (68)
  • F
    (68)
  • G
    (56)
  • H
    (55)
  • I
    (26)
  • J
    (38)
  • K
    (46)
  • L
    (79)
  • M
    (138)
  • N
    (55)
  • O
    (34)
  • P
    (89)
  • Q
    (3)
  • R
    (70)
  • S
    (170)
  • T
    (94)
  • U
    (17)
  • V
    (44)
  • W
    (41)
  • X
    (4)
  • Y
    (8)
  • Z
    (17)