Rock Made in France

NG Création, Agence web paris, application web et mobile

Encyclopédie du Rock

Magnetix

Dans la forme, on est tout près des White Stripes. Voyez ? Le genre duo Homme / Femme – Guitare / Batterie. Dans le fond, c’est un rock garage à la Seeds qui l’emporte largement. Et puis, il y a aussi un petit côté Rita Mitsouko, avec Monsieur-Madame à la ville comme à la scène. Mais gardons nous de multiplier les comparaisons, le groupe palois exilé à Bordeaux dispose de ses propres arguments : ce qu’ils produisent est original tout en s’inspirant nettement des années 60 et de tous ces groupes Garage chers à Nuggets. Déjà sur le maxi éponyme de 2005, le son y était crade et ravagé.
Un an plus tard, en amuse gueule, Magnetix sort en 2006 le single « Motard » dédié au film de série Z « Wild Angels » avec Peter Fonda et Nancy Sinatra. Un positionnement radical qui ne s’arrange pas avec l’album de 2007. Comme si l’underground était un art de vivre. Mieux que cela avec l’album à sortir début 2009 qui ronfle et crache un son crade et distordu comme peu de groupe ose le faire en ce bas monde. Le rock est ici nettoyé au Karcher. « Retrofuturiste » comme explique leur label Born Bad Records pour « Drogue électrique« , leur dernier opus en date édité en 2011. Le reste de l’histoire ne s’écrivant qu’au rythme de 45t.

 


A ranger entre Tu Seras Terriblement Gentille et Pneu
A suivre sur Facebook

Avant Magnetix : Catchers, Hero X (Looch Vibrato)

 

Fiche technique de Magnetix 

Ou : Pau
Quand : 1998
Site internet
Genre : Garage
Line up
Looch Vibrato (Chant, Guit) – Aggy Sonotra (Batterie)
Albums
2003 : “Flash” (Yakisakata Records)
2005 : EP « Back to trash »
2005 : EP « The Magnetix » (Sentenza Records)
2006 : SP « Motard » (Missing Joker) 2007 : « Magnetix » (Born Bad Records)
2009 : “Positively negative” (Born Bad Records)
2011 : « Drogue électrique » (Born Bad Records)
2013 : SP “Impaction / Dario / Sink or swim” (Kizmiaz Records)
2013 : SP “Eyes Park / M72 / Never know” (Shit it Can Records)
2013 : SP “Regarde-moi / Pire en pire”  (Born Bad Records)
2014 : SP “Nothing at all / Come over to” (Pawn Records)
2018 : Split SP avec Digger & the Pussycats (Beast Records / Adrenalin Fix Music)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Genre

    Années

    Villes

    Alphabétique

    • 1-9
      (18)
    • A
      (108)
    • B
      (129)
    • C
      (114)
    • D
      (113)
    • E
      (69)
    • F
      (70)
    • G
      (57)
    • H
      (58)
    • I
      (26)
    • J
      (38)
    • K
      (49)
    • L
      (80)
    • M
      (141)
    • N
      (55)
    • O
      (34)
    • P
      (93)
    • Q
      (3)
    • R
      (72)
    • S
      (177)
    • T
      (97)
    • U
      (18)
    • V
      (46)
    • W
      (44)
    • X
      (5)
    • Y
      (8)
    • Z
      (17)