Rock Made in France

UNICEF

Encyclopédie du Rock

Métal Urbain

Précurseur de l’électro Punk avec ses deux synthés bidouillés, les anarchistes de Métal Urbain sont sûrement plus célèbres aux Etats-Unis qu’en France. Et pourtant ! Premiers concerts en 1976 à Paris et premières bagarres : il n’en fallait pas plus pour créer la légende dans le tout Paris branché à la recherche d’une énième mode. La Punk allait faire l’affaire. Ajoutons une musique parfois proche d’un Airbus au décollage, une boîte à rythme pour toute batterie et trois 45t mythiques et vous aurez  une image à peu près réaliste de ces bad boys qui ont acheté leurs premiers « vrais » instruments avec l’argent de l’héritage. « Et des mecs prétendaient qu’on était des gosses de riches, alors que si on avait réussi à se payer du matos, c’est parce que nos parents étaient morts » explique Eric Debris dans « Un bon Hippie est un hippie mort » aux éditions Camion Blanc.
Et en effet, les premiers pas de Métal Urbain doivent autant au fer à souder pour leurs synthés qu’aux emplis tombés du camion…De même leur premier concert au Golf Drouot le 10 décembre 1976 marque l’arrivée du Punk en France (à quelques jours près avec les concerts d’Asphalt Jungle) avec son lot de bagarre digne des plus belles heures de la salle au temps des blousons noirs ! Résultat : le groupe est repéré par l’attachée de presse d’un label qui était là pour rendre compte du tremplin pour Best, magazine partenaire de ces soirées.
Dès leur premier 45t, le guitariste Rikky Darling hésite déjà entre Metal Urbain et Asphalt Jungle. C’est pourquoi il n’est pas crédité sur le disque (alors qu’il y joue) tandis que Jean-Louis Boulanger aka Hermann Schwartz et son frère Pat Lüger sont mentionnés. Un mois après il part définitivement exercer ses talents dans le groupe de Patrick Eudeline.
Le départ de Zic Zinc est plus épique. Lors d’une interview pour Best, il quitte la séance… Et ne revient pas. Passionné d’alpinisme, il part grimper et quand il rentre, le groupe ne lui ouvre plus les portes. Dommage. Car fort de 1500 exemplaires du premier 45t écoulés en Angleterre, le groupe par à Londres donner un concert et en profite pour signer avec Rough Trade. « Paris Maquis » et « Hystérie connective » sortiront chez les anglais, ce qui permet de booker pas mal dates à Londres, alors qu’en France ils sont toujours condamnés à l’indifférence, voire à une véritable censure.
En décembre 1978, Clode Panik quitte Metal Urbain. Le groupe venait de fêter ses deux ans d’existence… Le split semble inévitable. Pourtant le groupe entre en studio et enregistre deux 45t « Sweet Marylin » et « No fun » respectivement sous le nom de Metal Boys et Doctor Mix. Un choix peut judicieux qui brouille les pistes, même si ces deux disques sont signés par Rough Trade.
Métal Urbain reprend vie de 1984 à 1987 sans laisser de traces. Mais, en 2003, encouragés par le franc succès de leur tournée américaine, ils remettent le couvert avec le canal historique Eric Debris et Hermann Schwartz. Un nouvel (!) album voit le jour en 2006 produit par Jello Biafra (de son vrai nom Eric Boucher), l’ex leader des punks américains Dead Kennedys et grand fan de Métal Urbain depuis 1977 et son Colorado natal !


A classer entre Ludwig von 88 et Bérurier Noir
A suivre sur Facebook

Avant Métal Urbain
Début 76, le groupe commence sous le nom de De Sade.
Louis Boulanger
aka Hermann Schwartz a joué dans Man Ray.
Olivier Votelet aka Vott a été guitariste d’Al Kapott dans les années 80.

Que sont-ils devenus ?
Jean-Louis Boulanger aka Hermann Schwartz a été guitariste de Metal Boys, Doctor Mix & the Remix, Desperados et Wolfgang.
Patrick Boulanger aka Pat Lüger est parti vivre au Canada.
Voix de Métal Urbain entre 76 et 78, Clode Panik retourne à son job à Radio France. En 1981 il chante à nouveau pour le groupe Darling et en 1984 il participe au groupe Via Viva.
DJ (aka Doctor Mix) et producteur, Eric Debris fonde en 1986 à Paris avec Charlie H le studio Mix It. Ils produiront entre autre la série de compilations trip-hop What’s Up. En 2004, il réalise le premier album de Madame de C.
Dès 1976, Rikky Darling joue avec Asphalt Jungle. Il y consacre 100% de son temps à partir de 1977. Il serait aujourd’hui décédé…
Charles Hurbier fonde Via Viva en 1984. Deux 45t (« Propaganda » et « Les Dandies« ) chez Barclay et puis s’en vont. En 2012 il est un des organisateurs du Festival Rock sur Marne.

Fiche technique de Métal Urbain
Ou
: Paris
Quand : de 1976 à 1978. Reformation en 2003
Site Internet
Genre : Punk
Line up
De Sade (1976)
Eric Feidt aka Rikky Darling (Guit) – Jean-Pierre Zinc aka Zip Zinc (Synthé) – Eric Daugu aka Eric Debris (Synthé)
Metal Urbain (1976 – 1978)
1976 – 1977
: Claude Perrone aka Clode Panik (Chant) – Eric Feidt aka Rikky Darling (Guit) – Jean-Pierre Zinc aka Zip Zinc (Synthé) – Eric Daugu aka Eric Debris (Synthé)
1977 – 1978 : Claude Perrone aka Clode Panik (Chant) – Jean-Louis Boulanger aka Hermann Schwartz (Guit) – Patrick Boulanger aka Pat Lüger (Synthé) – Eric Dauguaka Eric Debris (Synthé)
Metal Boys (1978-1979)
Jean-Louis Boulanger aka Hermann Schwartz (Guit) – Patrick Boulanger aka Pat Lüger (Synthé) – Eric Dauguaka Eric Debris (Chant, Synthé) – Gass (Batterie) – Pierre-Jean (Basse) – Charles Hurbier aka Charlie H (Synthé)
Metal Urbain (2003)
2003
: Eric Daugu aka Eric Debris (Chant, Synthé) – Jean-Louis Boulanger aka Hermann Schwartz (Guit) – Olivier Votelet aka Vott (Guit) – Charles Hurbier aka Charlie H (Synthé)
2006
: Eric Daugu aka Eric Debris (Chant, Synthé) – Jean-Louis Boulanger aka Hermann Schwartz (Guit) – Olivier Votelet aka Vott (Guit) – Jérôme Solo (Synthé)
Albums
1977 : 45t “Panik” (Cézame-Cobra)
1977 : 45t « Paris Maquis » (Rough Trade)
1978 : 45t « Hystérie connective » (Rough Trade)
1981 : Compilation « Les hommes morts sont dangereux » (Rough Trade)

1985 : Compilation « L’âge d’or »
2004 : Compilation « Anarchy in Paris » (Acute)
2006 : « J’irais chier dans ton vomi » (Exclaim)
2008 : Coffret « Anthologie 1977-1979 » (Seventeen) – Contient l’album « Wall of noise » de Dr Mix and the Remix et l’album des Métal Boys

 



Tagged

3 thoughts on “Métal Urbain

  1. Pingback: A 3 dans les WC / WC3 | Rock Made in FranceRock Made in France

  2. Pingback: Asphalt Jungle | Rock Made in FranceRock Made in France

Laisser un commentaire

Genre

Années

Villes

Alphabétique

  • 1-9
    (17)
  • A
    (103)
  • B
    (121)
  • C
    (109)
  • D
    (107)
  • E
    (68)
  • F
    (67)
  • G
    (54)
  • H
    (53)
  • I
    (26)
  • J
    (38)
  • K
    (46)
  • L
    (79)
  • M
    (136)
  • N
    (53)
  • O
    (34)
  • P
    (88)
  • Q
    (3)
  • R
    (70)
  • S
    (168)
  • T
    (93)
  • U
    (17)
  • V
    (44)
  • W
    (41)
  • X
    (4)
  • Y
    (7)
  • Z
    (17)