Rock Made in France

UNICEF

Encyclopédie du Rock

Nitrate

nitrate 1Simple groupe de rock en France, Nitrate est une pure légende à Marseille où son nom était bombé sur tous les murs de la ville. Né en mars 1978, pendant les manifestations lycéennes, ils garderont et entretiendront cet sulfure (sans être lycéens eux même) avec des concerts qui se terminent mal en général. Le groupe va tourner en France et en Suisse défrayant presque à chaque fois la chronique. Ils poussent néanmoins la porte d’un studio sur l’initiative de Serge Widzyg (Mike Howlett ?) le producteur de Valérie Lagrange. La maquette enregistrée, tout le monde sépare, pas fâché mais presque. Cette bande son suit son bonhomme de chemin et tombe dans les mains du patron d’Underdogs par l’intermédiaire du groupe Cops and Robbers. Dominique Lamblin finance une seconde session studio qui aboutira sur un titre puis une troisième séance. Nitrate dispose désormais de suffisamment de matériel pour passer dans les radios locales et se produire dans les festivals de la région. Pour ce qui est du disque, Marx Zermatti (l’autre fondateur d’Underdogs) ne le sortira jamais.
Finalement, c’est lors d’un de ces concerts en plein air qui se passe à nouveau mal que la chanteuse jette l’éponge. C’est Max Sidney (ex claviers) qui prend le relais. Parmi leurs bons moments, notons tout particulièrement leur première partie de Téléphone à Strasbourg devant 9000 personnes avec Jean-Louis Aubert qui monte sur scène pour leur offrir un rappel !
Avec ce son propre aux années 70 entre punk et Hard Rock, les marseillais donneront finalement un dernier concert au festival Rock Against  Police. Tout un symbole. Et c’est le « détournement » de royalties destinées à un enregistrement pour acheter des motos et partir en Espagne qui mettra fin au groupe. Comme le dit Christian : « Bref, après avoir été approché par certains gros label de l’époque le groupe a splitté de trop de folie, de jeunesse, de potins  et surtout d’une réputation de voyou mauvais musiciens. ». En 2016, on parle de reformation…

A ranger entre Camera Silens et Speed Queen
A suivre sur Facebook

Que sont-ils devenus ?
Max Sidney part 4 ans aux Etats Unis. En rentrant en France, il monte le Sidney Bros Band. Il intègre U-Turn en 2012. Comme lui, tous les autres continuent la musique à l’image de Christian et de son groupe BelpheGorZ, exceptée Olga Bibiloni qui est journaliste à la Provence

Fiche technique de Nitrate
Ou : Marseille
Quand : entre 1978 et 1982
Genre : Punk
Line Up
Max Sidney (Chant, Claviers) – Alain (Guit, Basse) – Christian (Guit, Basse) – Roland (Guit) – Petit Rémy (Batterie)
Ancienne membre
Olga Bibiloni (Chant)

Laisser un commentaire

Genre

Années

Villes

Alphabétique

  • 1-9
    (16)
  • A
    (102)
  • B
    (117)
  • C
    (105)
  • D
    (104)
  • E
    (65)
  • F
    (65)
  • G
    (54)
  • H
    (51)
  • I
    (22)
  • J
    (35)
  • K
    (46)
  • L
    (77)
  • M
    (135)
  • N
    (53)
  • O
    (34)
  • P
    (86)
  • Q
    (3)
  • R
    (69)
  • S
    (162)
  • T
    (93)
  • U
    (17)
  • V
    (43)
  • W
    (40)
  • X
    (4)
  • Y
    (7)
  • Z
    (17)