Rock Made in France

UNICEF

Encyclopédie du Rock

Object

Object du désir ? Pour ceux qui vénèrent Joe Division, Bauhaus et Sonic Youth, pas de doute. Et pour la presse qui, à la sortie de l’EP en 2007, citait Ulan Bator comme influence majeure du groupe, l’histoire devient facile dès 2009 : l’album est enregistré et mixé par Amaury Cambuzat qui officia pour… Ulan Bator, tandis que Stéphane Pigneul en tenait la basse. Cqfd. Résultat : Object replonge ses guitares limpides et pourtant si lourdes au cœur du post punk des années 80, quand les crêtes vertes furent montées en épingles à nourrice et (auto)ridiculisées sur l’hôtel du business. Certain sont devenus Arty, d’autres ont versé dans la Cold Wave pour s’en sortir indemne. Qu’importe. Aujourd’hui, la new wave (et donc le post punk) n’en finit pas de renaître de ses cendres. Object est de ceux là en s’inspirant de ces années noires et d’appliquer les règles de base : sombre, écorché vif et froid à la fois. Terriblement froid. Si froid, qu’Object colle à la peau comme de l’azote sulfuré. Inquiétant. Mais à en croire Stéphane Pigneul, « Faire un groupe de rock c’est ultra facile. Rester un groupe est une toute autre épreuve ». L’explication de la géométrie variable du groupe ? Sûrement tant la gestion des égos est un job à plein temps. En 2010 sort le second opus enregistré dans l’urgence à Angers et presqu’entièrement écrit en studio : « On voulait faire un album décomplexé, avec plein de rythmes barrés » affirme Stéphane Pigneul dans une interview donnée à Abus Dangereux en 2011. Objectif atteint !


A ranger entre
Charles De Goal et Frustration
A écouter sur Myspace
Rien à voir avec Les Objets

Pendant Object : Stéphane Pigneul a joué de la batterie dans Heligoland, de la basse dans Ulan Bator (jusqu’en 2012) et teint toujours la guitare dans Norma Loy et Cariolis Force. En 2011 il ajoute à son CV les formations Le Réveil Des Tropiques et Farewell Poetry.


Fiche technique d’Object

Ou : Paris
Quand : depuis 2005
Genre
: New Wave
Line up
2009 : Stéphane Pigneul (Chant, Basse, Guit) – Jean-Christian Levé (Batterie, Claviers) – Benoît Perraudeau (Guit, Claviers).
2010 : Stéphane Pigneul (Chant, Basse, Guit) – Danielo Scucciamara (Guit) – Alessio Ciborio Gioffredi (Batterie)
Albums
2007 : EP « Object » (Str8line Records)
2009 : « A place to hide » (Str8line Records)
2010 : « On the edge of the void » (Str8line Records)

Tagged

Laisser un commentaire

Genre

Années

Villes

Alphabétique

  • 1-9
    (17)
  • A
    (103)
  • B
    (123)
  • C
    (111)
  • D
    (107)
  • E
    (68)
  • F
    (67)
  • G
    (55)
  • H
    (54)
  • I
    (26)
  • J
    (38)
  • K
    (46)
  • L
    (79)
  • M
    (137)
  • N
    (53)
  • O
    (34)
  • P
    (88)
  • Q
    (3)
  • R
    (70)
  • S
    (169)
  • T
    (93)
  • U
    (17)
  • V
    (44)
  • W
    (41)
  • X
    (4)
  • Y
    (7)
  • Z
    (17)