Rock Made in France

NG Création, Agence web paris, application web et mobile

Encyclopédie du Rock

Passion Fodder

Orchestre Rouge est mort. Vive Passion Fodder ! Sans heurt ni crie, le nouveau groupe du poète Theo Hakola, débarque dans les bacs en 1985. Avec la sortie de « Fat Tuesday » en 1986, le NME voit en notre américain de Paris le « Baudelaire avec une guitare électrique ». On est effectivement très loin du Top 50 avec le folk rock maudit des Chairs à Passion ! L’année 1988 voit la sortie du 3ème album du groupe. C’est aussi l’année où Theo Hakola présente un nouveau petit groupe à Barclay : Noir Désir. Il produit leur premier album « Où veux tu que j’regarde ? ». L’année suivante, Passion Fodder quitte Paris et s’installe à Los Angeles. Ils enregistrent leurs deux derniers albums sur la côte ouest des Etats-Unis. A noter tout au long du parcours discographique du groupe, les superbes pochettes du peintre Ricardo Mosner, fidèle ami de Theo Hakola.


A ranger entre Mendelson et Gérard Manset

Avant Passion Folder: Orchestre Rouge (Theo Hakola) – Tanit (Pascal Humbert)

Que sont-ils devenus ?
En 1991, Theo Hakola continue sous son propre nom. Il poursuit également la production (deuxième album des bretons EV par exemple). Il écrit 1 pièce de théâtre et 3 romans : « La route du sang » (2001) et « La valse des affluents » sortis aux éditions Le serpent à Plume, puis le « Sang des âmes ».
Bénédicte Villain joue toujours du violon aux côtés de Theo Hakola.
Nicolas Magat est aujourd’hui chanteur, danseur, peintre et toujours batteur.
Pascal Humbert et Jean-Yves Tola restent aux Etats Unis et fondent 16 Horsepower (1991 – 2005) avec David Eugène Edwards au chant et à la guitare. Depuis 2000, on retrouve les deux hommes dans le projet parallèle de Pascal Humbert : Lilium. Pascal Humbert est également membre de Woven Hand depuis 2008 et s’associe à Bertrand Cantat pour la sortie du premier album de Detroit
.

Fiche technique de Passion Fodder
Ou : Paris
Quand : entre 1984 et 1991
Site d’un fan
Genre : Rock
Line up
1984
: Theo Hakola (Chant, Guit) – Pascal Humbert (Basse) – Bénédicte Villain (Violon) – Lionel Dollet (Guit, Claviers) – Nicolas Magat (Batterie)
1987 : Theo Hakola (Chant, Guit) – Pascal Humbert (Basse) – Bénédicte Villain (Violon) – Jean-Yves Tola (Batterie) – Lionel Dollet (Guit, Claviers)
Albums
1984 : EP “Songs” (Celluloïd)
1985 : “Hard words from a soft mouth” (Barclay)
1986 : “Fat Tuesday” (Barclay)
1988 : “Love, waltzes and anarchy” (Barclay)
1989 : « Wake up this morning » (Barclay)
1991 : “What fresh hell is this ?” (Barclay)
Compilation “1985 – 1991″
Compilation « And bleed that river dry »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Genre

    Années

    Villes

    Alphabétique

    • 1-9
      (18)
    • A
      (107)
    • B
      (129)
    • C
      (114)
    • D
      (113)
    • E
      (69)
    • F
      (70)
    • G
      (57)
    • H
      (57)
    • I
      (26)
    • J
      (38)
    • K
      (49)
    • L
      (80)
    • M
      (141)
    • N
      (55)
    • O
      (34)
    • P
      (93)
    • Q
      (3)
    • R
      (72)
    • S
      (177)
    • T
      (96)
    • U
      (18)
    • V
      (46)
    • W
      (44)
    • X
      (5)
    • Y
      (8)
    • Z
      (17)