Rock Made in France

UNICEF

Encyclopédie du Rock

Portobello Bones

« Metal is an attitude, Hardrock is a lifestyle ». Tout est dit. Pendant 10 ans et quelque 400 concerts, les Portobello Bones ont déversé leur punk noïse sur les scènes françaises et européennes comme si leur vie en dépendait. De toute façon quoi faire d’autre à Tours au début des années 90 ? Mieux, ils ont réussi à conserver intacte cette foi et cette conviction que le rock était un art qui devait se vivre loin de toute compromission mercantile. Le Do it Yoursel comme religion, le fan comme amateur de musique et non pas comme cochon de payant. Une autonomie qui s’accompagne de certains sacrifices, mais qui est aujourd’hui cité en modèle par toute la scène indé.
Et c’est cette culture et cette approche qui ont immédiatement séduit les ex pays de l’Est. Entre l’attitude punk et les riffs d’un âge d’or du Métal, voire du Hard Rock, Portobello Bones trace son chemin sur les circuits des groupes américains qui se déversent après la chute du mur en Pologne, Hongrie, ex Yougoslavie, etc. La différence ? Eux restent avec le public après le concert ! Une différence de taille qui marque les esprits ! Après 5 albums, le DIY atteint ses limites : celles de galères quotidiennes qui font que le groupe passe son temps à courir après l’argent. En 2001, ils jettent l’éponge après la sortie de « Eden on earth ».


A ranger entre Sleepers et Burning Head
A écouter sur Myspace 

Que sont-ils de venus ?

Franck Leprêtre rejoint Seven Hate pour leur dernière tournée en 2002/2003. Il verse aujourd’hui dans l’électro, notamment dans le collectif européen Captain K Verne.
Fabien Oliviero est devenu sonorisateur sur la ville de Blois
Lionel Fahy s’est reconverti dans le
tatouage.

Jérémy Johnson donne de ses nouvelles dans le groupe techno Loo and Placido


Fiche technique de Portobello Bones
Ou : Tours
Quand : entre 1991 et 2001
Site internet
Genre : Métal
Line up
1991 : Fabrice Metais (Basse) – Jean-Christophe Tabuy (Guit) – Lionel Fahy (Guitare, Chant) – Franck Leprêtre (Batterie, Chant)
1994 : Jérémy Johnson (Basse, Chant) – Lionel Fahy (Guitare, Chant) – Franck Leprêtre (Batterie, Chant)
1995 : Jérémy Johnson (Basse, Chant) – Lionel Fahy (Guitare, Chant) – Franck Leprêtre (Batterie, Chant)
1998 : Fabien Oliviero (Basse) – Lionel Fahy (Guitare, Chant) – Franck Leprêtre (Batterie, Chant)
Albums
1992 : SP « Portobello Bones » (Auto production / Forked Tongues)
1994 : EP « Portobello Bones » (Wotre Music / PBB)
1995 : « Nu » (Wotre Music / PBB)
1995 : « Zyqkimasz » (Forget Tongues / Pandemonium)
1996 : « Portobello Amigos » (Forget Tongues)
1997 : EP « Horma » (Crash Disques / PBB)
1997 : EP « 6 songs » (Walked in Line)
1998 : « Refuse to keep silent » (Crash Disques / PBB)
2000 : « Eden on earth » (Crash Disques / PBB)

One thought on “Portobello Bones

Laisser un commentaire

Genre

Années

Villes

Alphabétique

  • 1-9
    (17)
  • A
    (103)
  • B
    (123)
  • C
    (111)
  • D
    (107)
  • E
    (68)
  • F
    (67)
  • G
    (55)
  • H
    (54)
  • I
    (26)
  • J
    (38)
  • K
    (46)
  • L
    (79)
  • M
    (137)
  • N
    (53)
  • O
    (34)
  • P
    (88)
  • Q
    (3)
  • R
    (70)
  • S
    (169)
  • T
    (93)
  • U
    (17)
  • V
    (44)
  • W
    (41)
  • X
    (4)
  • Y
    (7)
  • Z
    (17)