Rock Made in France

Encyclopédie du Rock

Rockets

rocketsAppelons les Rockets. Mais en cherchant un peu dans leur biographie, il n’est pas rare de trouver Rocket Men, The Rocketteers, Les Rockets, Tom ‘n’ Jerry’s Rockets, Silver Rockets, Roketz and Rok-Etz, etc. Une chose est presque sûre, ils démarrent en 1974 (même si dès 1970, on trouve une trace de Crystal…) et tournent encore en 2016. Un seul membre du groupe est « d’époque » ou presque, c’est Fabrice Quagliotti, aux claviers depuis 1977. C’est justement entre 1977 et 1982 que leur space disco est à son apogée avec les cinq musiciens grimés à la façon Kiss, version surfeur d’argent de la planète Mars. Un concept. Côté musique, il s’agit de synthétiseurs et de vocodeurs sur fond de rythmes disco et de guitares funk. S’ils débutent en 1976 avec une cover du morceau « Apache » des Shadows, ils ont aussi repris les Canned Heat. Surprenant, mais pas étonnant tant leur musique peut s’apparenter à Kraftwerk, voire à l’époque Ziggy Stradust de David Bowie. Et – malheureusement – parfois à une BO de Star Wars.
En 1983, Christian Le Bartz et le batteur Alain Groetzinger quittent le groupe immédiatement suivi par leur producteur Claude Lemoine et le bassiste Gérard L’Her. Rockets sortira deux autres albums avec le chanteur anglais Sal Solo jusqu’en 1993 année où le groupe cesse toute activité. Surprise, en 2000, c’est l’italien Fabrice Quagliotti qui repart avec une équipe transalpine sans pour autant défrayer la chronique. Si ce n’est qu’ils ont quand même un site de fans en Ukraine et en Italie évidemment !

A ranger entre Anarchic System et Cerrone
A suivre sur Facebook

Avant Rockets
Entre 1970 et 1974, les membres fondateurs du groupe jouaient ensemble sous le nom de Crystal

Fiche technique de Rockets
Ou : Paris
Quand : entre 1974 et 1993 – Reformation en 2000
Site internet
Genre : Space Rock
Line up
1974 : Christian Le Bartz (Chant)  – Guy Maratrat (Guit) – Gérard L’Her (Basse) – Patrick Mallet (Batterie) – André Thus (Claviers)
1977 : Christian Le Bartz (Chant) – Alain Maratrat (Guit, Claviers) – Gérard L’Her (Basse) – Alain Groetzinger (Batterie) – Fabrice Quagliotti (Claviers)
2016 : John Blancale (Chant) – Gianluca Martino (Guit) – Rosaire Riccobono (Basse) – Eugenio Mori (Batterie) – Fabrice Quaglotti (Claviers)
Ont aussi joué
Michel Goubet (Claviers) (1976-1977) – Bernard Torelli (Guit) (1975-1976) – Bertin Hugo (Claviers) (1977) – Sal Solo (Chant) (1984-1992) – Luca Besletti (Chant) (2000-2006) – Little B (Batterie) (2000-2005)
Albums
1976 : « Rockets »
1978 : « On the road again »
1979 : « Sound of the futur »
1979 : « Plasteroïd »
1980 : « Galaxy »
1981 : « Pi 3.14 »
1982 : « Atomic »
1984 : « Imperception »
1986 : « One way »
1992 : « Another futur »
2003 : « Don’t stop »
2014 : « Kaos »

Laisser un commentaire

Genre

Années

Villes

Alphabétique

  • 1-9
    (17)
  • A
    (103)
  • B
    (123)
  • C
    (111)
  • D
    (110)
  • E
    (68)
  • F
    (68)
  • G
    (56)
  • H
    (55)
  • I
    (26)
  • J
    (38)
  • K
    (46)
  • L
    (79)
  • M
    (138)
  • N
    (55)
  • O
    (34)
  • P
    (89)
  • Q
    (3)
  • R
    (70)
  • S
    (170)
  • T
    (94)
  • U
    (17)
  • V
    (44)
  • W
    (41)
  • X
    (4)
  • Y
    (7)
  • Z
    (17)