Rock Made in France

UNICEF

Encyclopédie du Rock

Second Rate

L’aventure Second Rate aura durée 5 ans. Cinq années passées à la vitesse du son, des splits CD (Scuttle et Flying Donuts), des concerts à travers toute la France (280) et une tournée mémorable en Ecosse et en Angleterre. Pour le reste, le punk rock mélodique a perdu une de ses valeurs sûres en 2003. Faute de pouvoir gagner sa vie avec la musique, le groupe a choisi de poursuivre une autre aventure, notamment Sylvain, pour qui tout cela devenait difficile à gérer. Une décision courageuse alors que Second Rate discutait avec BMG et at(h)ome, respectivement pour la distribution et la promotion de leur second LP. Au lieu de cela, le groupe décide de spliter et de signer son départ en se retrouvant une dernière fois dans un petit studio en rase campagne sous l’œil bienveillant de leur label de toujours, Prehisto. Cinq derniers concerts et une série d’interviews plus tard, la flamme s’éteind doucement. Il reste un groupe intègre et grand déconneur devant l’éternel qui entre dans l’histoire du Rock Made In France au même titre que toute la scène underground punk rock des années 2000, j’ai nommé les Dead Pop Club, Flying Donuts, Homeboys, Seven Hate et autres Bushmen. Respect et bon vent ! Un vent tourbillonnant puisque le groupe se reforme en 2014 . 


A ranger entre The Bushmen et Seven Hate
A écouter sur Myspace
A suivre sur Facebook 

Avant Second Rate: The Gimp (Jon)

Que sont-ils de venus ?
Samuel Gullerand continue à la basse dans Hellbats, Lost Cowboy heroes, The Balck Zombie Procession, The Last Brigade et
Hawaii Samurai, un groupe de surf’n’roll/garage qu’il cotoyait déjà du temps de Second Rate. En 2009, on le retrouve avec madame au chant dans Teenage Renegade.

Samuel Gullerandet Sylvain Blombed se retrouvent avec deux Flying Donuts (les frères Dalstein à la basse et à la batterie) au sein de The Balck Zombie Procession.

Fred
, assure la guitare et le chant dans
The Waterguns, un groupe de reprises qui revisite les Clash, Ramones, Stiff Little Finger, Undertones et autres Johnny Thunders. Avec Sam et accompagné de l’ancien batteur de Brent, ils montent le combo punk rock Lost Cowboys Heroes. En 2006, Fred créé Billy Gaz Station avec deux anciens Headcases. Il a également sorti un disque Folk sous le nom Billy The Kill.
Jon est éclairagiste dans le spectacle, notamment pour Enrico Macias et la Compagnie Créole. En 2005 il monte
Back City Babies dont le premier LP est sorti en 2008.

S
ylvain
a repris le chemin des études. On le retrouve néanmoins au sein du duo Hardcore Generic avec Lutin à la basse. 


Jon
joue dans Napoleon Solo où  Sylvain Bombled a chanté pendant quelques temps. Ce dernier se consacre désormais à son projet solo Mayerling.


Fiche technique de Second Rate 
Ou : Besançon
Quand : 1998 – 2003. Reformation en 2014
Genre : Power Pop
Line up
1998
: Sylvain Bombled (Batterie) – Samuel Gullerand (Guit) – Jon (Guit) – Tyco (Basse)
2000 : Sylvain Bombled (Batterie) – Samuel Gullerand (Guit) – Jon (Guit) – Lutin (Basse)
2002 : Sylvain Bombled (Batterie) – Samuel Gullerand (Guit) – Jon (Guit) – Fred (Basse)
Albums
1999 : SP Split 45t avec Brainwash (Brainless / Vampire Records)
2000 : EP « Nice line life » (Prehisto Records)
2001 : Grinding to dust two years somewhat insane” (Kerosene/Prehisto Records)
2002 : EP “Promo 4 titres Printemps de Bourges”
2002 : Split CD avec Scuttle (Prehisto Records)
2003 : Split CD « This machine kills emo-kids » avec Flying Donuts (Sanjam Recordings)
2004 : “Last days of glory” (Prehisto Records) 

Tagged

Laisser un commentaire

Radio

la WebRadio

Les bonnes infos







Marketplaces