Rock Made in France

UNICEF

Encyclopédie du Rock

Triste Sire

L’esthétique glam et gothique ne doit pas cacher le rock presque alternatif du trio lyonnais. En effet sous l’imagerie sombre et très « fin de siècle », Triste Sire s’entend pour composer de vraies ritournelles power pop qui raccrochent au thème par des paroles d’Epinal pour qui veut écrire sur l’amour et la mort. En revanche, depuis 2001, Yohannès, Mike et… (choisissez votre batteur selon les années) savent ce que le rock veut dire : tournée (plus de 150 concerts), studio (1 maxi et 2 album) et fans (Facebook, Myspace…) forment le triptyque gagnant de leur trajectoire. Un parcours qui ne trouvera pas le chemin de la reconnaissance populaire.


A ranger entre: Kyo et Calogero
A écouter sur Myspace
A suivre sur Facebook et sur Twitter


Après Triste Sire

Daniel Armand aka Yohannès monte Grands Boulevards

 

Fiche technique de Triste Sire

Ou : Lyon

Quand : entre 2001 et 2015

Genre : Rock

Line up

2000 : Yohannès (Chant, Basse) – Mike (Guit, Claviers) – Nicolas Garmet (Batterie)

2002 : Yohannès (Chant, Basse) – Mike (Guit, Claviers) – Bertrand Chavanelle (Batterie)

2008 : Yohannès (Chant, Basse) – Mike (Guit, Claviers) – Maxens de Faubourg (Batterie, Guit, Basse, Claviers)

2010 : Yohannès (Chant, Basse) – Mike (Guit, Claviers) – Rudy (Batterie)

Albums

2001 : EP « Seul de toi »
2003 : EP « Allons, enfants… » (Ariok Records)

2008 : « Attache-moi » (Ariok Records)

2010 : « Le prince illusion » (Ariok Records)

Tagged

Laisser un commentaire

Genre

Années

Villes

Alphabétique

  • 1-9
    (17)
  • A
    (103)
  • B
    (117)
  • C
    (108)
  • D
    (106)
  • E
    (68)
  • F
    (67)
  • G
    (54)
  • H
    (53)
  • I
    (25)
  • J
    (38)
  • K
    (46)
  • L
    (78)
  • M
    (136)
  • N
    (53)
  • O
    (34)
  • P
    (87)
  • Q
    (3)
  • R
    (70)
  • S
    (167)
  • T
    (93)
  • U
    (17)
  • V
    (44)
  • W
    (41)
  • X
    (4)
  • Y
    (7)
  • Z
    (17)