Rock Made in France

Encyclopédie du Rock

Vagina Town

Deux garçons et deux filles pour un quatuor nantais à la limite du rock garage et du psyché. Un art qu’ils manient avec dextérité et clairvoyance depuis 2009 et une simple formation duo pour débuter : Jérémie à la guitare, Mélissa à la basse et les deux au chant. Une première période beaucoup plus bruitiste dans l’intention et le résultat. L’arrivée d’un autre Jérémie à la batterie et de Rachel aux claviers donne des couleurs garage, psychédélique et mélodique aux compositions de Vagina Town. Une sorte de mélange entre les Cramps et The Jim Jones Revue. Et que se soit le nom du groupe, la musique et la signature graphique, on replonge dans l’imaginaire 70 ‘s des pornos en super 8. Un gage de bon goût et de qualité que ne renie pas leur dernier album en date : « 11 love songs ». De quoi convaincre Jean-Louis Brossard de les programmer aux Transmusicales édition 2016.

A ranger entre The Liminanas et Lady Jane
A suivre sur Facebook
A écouter sur Bandcamp

Pendant Vagina Town
Rachel Langlais joue dans le groupe pop Pyjamarama. Avant elle exerça ses talents au sein de Boy and The Echo Choir, Faustine Seilman et My Name is Nobody.  .

Fiche technique de Vagina Town
Ou : Nantes
Quand : depuis 2009
Site internet
Genre : Garage
Line up
Jérémie Donny (Guit, Chant) – Mélissa (Basse, Chant) – Jérémie (Batterie) – Rachel Langlais (Claviers)
Albums
2011 : EP « LSD » (Kizmiaz Records)
2014 : SP « Ectasy » (Kythibong Records)
2015 : EP « Singing medecine » (Schmalzgrub Audiokassetten)
2016 : « 11 love songs » (Kythibong Records)

Laisser un commentaire

Radio

la WebRadio

Les bonnes infos







Marketplaces