Rock Made in France

UNICEF

Encyclopédie du Rock

Arcania

arcaniaDans la catégorie Trash progressif et donc mélodique, Arcania réserve de bonnes surprises. Originaire d’Angers, le groupe de jeunes copains (le chanteur Cyril n’a que 13 ans lorsque la formation se réunit pour la première fois en 1999) connaît d’abord un épisode tragique en 2003 avec la mort du batteur Gabriel dans un accident de moto alors qu’il sortait d’une répétition. Unique témoignage de ce line up, deux démos… Après qu’un concert hommage à leur copain disparu les pousse à continuer, ces étudiants et lycéens enregistrent à Bordeaux leur premier EP en 2004 avec Yohan Bilault à la batterie. En revanche, c’est à Angers qu’ils ont mis en boîte leurs deux albums au Dôme Studio avec David Potvin.  Un résultat soigné et techniquement irréprochable qui place Arcania au dessus du lots des productions nationales des années 2010.


A ranger entre Gojira et les premiers albums de Metallica
A suivre sur Facebook

Que sont-ils devenus ?
Gabriel Georgelin décède tragiquement d’un accident de moto en 2003.
Cyril Peglion joue sur le Blowpack Open Project N°3.

Fiche technique d’Arcania
Ou : Angers
Quand : depuis 1999
Site internet
Genre : Métal
Line up
1997 : Cyril Peglion (Chant, Guit)  – Guillaume Rossard (Basse) – Gabriel Georgelin (Batterie)
2004 : Cyril Peglion (Chant, Guit)  – Baptiste Combes (Guit) – Guillaume Rossard (Basse) – Yohan Bilault (Batterie)
2008 : Cyril Pegion (Chant, Guit) – Nicolas Alberny (Guit) – Guillaume Rossard (Basse) – Yohan Bilault (Batterie)
2010 : Cyril Pegion (Chant, Guit) – Niko Beleg (Guit) – Guillaume Rossard (Basse) – Olivier Chéné (Batterie)
Albums
2004 : EP « Arcania » (Auto production)
2010 : « Sweet Angel Dust »
2013 : « Dreams are dead » (Great Dane Records)

Laisser un commentaire

Radio

la WebRadio

Les bonnes infos







Marketplaces