Rock Made in France

Nanogramme, Agence web paris nice, application web et mobile

Chroniques

Sweet Gum Tree « Silvatica »

Tout démarre sous des hospices psychédéliques et fini par de brumeuses balades ensorcelées Dix titres pour tomber sous le

White Velvet « Encore à contre-courant »

A grand coup de rock anglo-saxon, on avait oublié notre héritage français. Le paradoxe White Velvet nous rappelle à l’ordre et ça nous fait un bien

Le Singe Blanc « Gol-Goth Attack III »

Comme toute surprise, celle-ci est inattendue. Mais avec le poids d’un héritage puisqu’il s’agit du 12e album du Single Blanc splitté en

Tardis « Never grow up »

La bonne surprise rock de cette fin d’année est à chercher du côté de la Lorraine. Tardis efface les frontières

Bantam Lyons « Mardell »

Brest, Nantes et Rennes : trois capitales pour un pays et un groupe qu’on croyait disparu : Bantam Lyons. De retour avec Mardell, un second

Patrick Abrial « Mots de tête »

Patrick Abrial n’est pas un perdreau de l’année. Sa musique reste encrée dans les années 70. Son nouvel EP explose les genres entre musique de films, …

Speed Limit « Speed Limit »

On peut aimer le jazz et le Zeulh sans pour autant disposer de cette pépite dans sa discothèque. L’erreur est réparée avec la réédition du second opus …

Subversion « Subversion »

Oubliez la subversion politique et découvrez Subversion et ses ambiances pop jazz des années 70 dans un magnifique album réédité par

Ex Vitae « Mandarine »

Une belle surprise que cette réédition des obscures Ex Vitae. Leur jazz rock progressif ne laisse pas

Two Trains Left « As safe as yesterday »

Eux même le reconnaissent : tout ça se passait hier. Two Train Left assure un punk rock mélodique sans renverser les

Total Dezordre « Tout finira bien par rentrer dans le dézordre »

Le rock est engagé et Total Dezordre fait le job avec son punk rock en bandoulière comme

Bad Losers « 1988 London’s recording »

Ce disque des Bad Losers est un plongeon dans le temps. Tout d’abord parce qu’il réédite l’unique album des toulonnais paru en 1986, mais aussi parce …

Mina Sang « Dans la nuit »

Le premier album d’une jeune chanteuse ? Oui et non. Après un EP, « Dans la nuit » est bien la première longue livraison de Mina

Zarboth « Grand barnum all bloom »

Au pays du rock expérimental, Zarboth est Roi. Leur quatrième album le prouve une nouvelle

Missri « Vogue la galère »

Quand le bluegrass est chanté en français avec autant d’évidence, on se prête à rêver… Et on se retrouve projeté au pays de l’Oncle

Eric Ter « Insouciance »

On aime le blues d’Eric Ter. Son « Insouciance » gagne en majesté et livre une musique aussi sincère qu’authentique.

She Wolf « Parasite »

De cri et de fureur : c’est le credo de ce power trio féminin ». Parasite » est leur deuxième album.

Bilbao Kung-Fu « L’arc-en-ciel »

Le rock français sait se dépasser et livrer autre chose qu’un simple succédané de la fin des années 70. La preuve avec Bilbao

Sweet Scarlett « Rockin’ that soul »

Pour qui veut du groove et du rock, Sweet Scarlett s’avère rapidement indispensable. En 10 morceaux « Rockin’ that soul » le

Jay and the Cooks « Le cœur sec »

On pense à Patrick Verbeke ou Benoît Blue Boy. La différence ? Jay est américain pur jus. Pourtant, il chante en français lui

Abonnez-vous à notre newsletter

Retrouvez nous sur Facebook

    Les bonnes infos





    Les bonnes adresses